Ce que m’ont appris mes précédents voyages…

Grâce à mes précédents voyages au Vietnam, aux Etats-Unis, en Chine, au Pérou et à Cuba Voici ce que j’ai appris :

  • Il faut s’y prendre en avance sur le contenu de votre sac-à-dos : regarder les listes de sac à dos des blogs c’est bien mais il faut en comparer beaucoup pour vous faire une idée du vôtre. Pourquoi s’y prendre en avance? Pour faire un sac à dos optimisé et donc moins lourd!

Beaucoup de filles disent de ne prendre qu’une robe, or tout le monde n’a pas la même façon de voyager. Pour ma part, hormis lors de treks vous me verrez souvent en robe (même en baskets) , j’ai donc amené un peu plus de robes mais moins en bas et hauts. (j’avais regretté à Cuba de n’avoir emmené que deux robes).

  • Il ne faut pas trop se charger : ça semble évident mais je préfère le remettre. Votre sac ne doit pas dépasser les 10 kilos.

Même pour deux semaines ne vous dîtes pas  » c’est pas grave je le porterai ». Il peut arriver que vous n’ayez pas le choix et que vous deviez vous balader toute la journée avec votre sac sur le dos… Vous serez alors content qu’il ne fasse QUE 10 kilos… Ca nous ai arrivé en Chine à Suzhou, où on pensait qu’il y aurait des consignes à la gare…et non…

  • Il est toujours bien d’avoir un couteau ou couteau suisse sur soi car c’est toujours utile ! (mais bien penser à le remettre dans son bagage en soute lorsqu’on reprend l’avion…)

J’ai pour ma part regretté de ne pas en avoir un au Vietnam par exemple, car après avoir bu mon eau de coco (dans la noix) je voulais en manger mais sans couteau et sans pierre à proximité j’ai du la laisser…

  • Garder un peu de monnaie : vous pourriez en avoir besoin, et quand je parle de monnaie je parle de très petite monnaie.

A Cuba, quand on va aux toilettes, on doit laisser un peu de monnaie, si on a pas un petit montant, personne ne nous rendra la monnaie… et sans monnaie on ne peux pas aller aux toilettes, la monnaie était donc INDISPENSABLE.

  • Avoir des cadeaux pour les locaux : C’est pas la première chose à laquelle on pense quand on part en voyage et pourtant on devrait. Beaucoup de pays manquent cruellement de certains objets du quotidien.

A Cuba, nous avions emmené des stylos et des savons et les locaux étaient super contents de pouvoir les récupérer. Au Vietnam, j’ai regretté de ne pas avoir pris des crayons pour les donner aux enfants que j’ai croisé dans les montagnes de SAPA…

Publicités

Un commentaire sur « Ce que m’ont appris mes précédents voyages… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s