Gastronomie à Auckland #1

On profite d’etre basés a Auckland pour tester les restaurants sur place. On nous avait dit que Auckland offrait un un choix sympa et on ne nous avait pas menti! Je vous embarque avec nous pour trois restaurants qu’on a beaucoup aimé. Ils se situent tous dans le quartier de Britomart pour information.

Ortolana (Bistronomique)  :
Le lieu est sublime entre ses verrières et le brut de ses briques rouges. De nuit avec ses guirlandes illuminées c’est encore mieux. Ce que j’aime encore plus c’est sa situation dans le quartier piéton de Takutai square. Pour une fois on ne voit pas les voitures mais seulement les gens passer 🙂
La cuisine est délicate, originale avec une petite carte. Seul bémol que je retrouve régulièrement en Nouvelle-Zélande: le sel trop présent dans les plats… c’est dommage car l’assaisonnement est en général divin alors pourquoi ajouter autant de sel? Je vous recommande les gnocchis aux champignons qui étaient très bons 🙂

Cassia (Indien)
Cette fois ci on teste un restaurant indien: l’extérieur ne paye pas de mine, mais alors l’intérieur… on se retrouve dans une semi cave avec une décoration industrielle et une lumière tamisée, si vous êtes au bar (comme nous) vous pourrez profiter de la vue sur la cuisine ouverte pour admirer les talents des cuisiniers. Une cuisine délicieuse et fine mais très (trop) copieuse donc pensez a partager un plat pour deux…

Hanoi (Vietnamien)
Un délicieux restaurant vietnamien qui propose une cuisine aux petits oignons avec des bons produits. On n’a pas retrouvé les saveurs exactes de ce qu’on avait mangé au Vietnam (pas assez relevé au nuoc-mam) mais c’était quand même très bon! On a pris des nems qui étaient très bonnes et ensuite un porc sucré. Encore une fois le lieu est très joli et agréable.

Vous voulez voir d’autres articles sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

Ile du nord:

Ile du sud:

Publicités

[Nouvelle-Zélande] Conseils pour trouver un emploi

Ballerinasandsneakers_AstuceTravailNZ

En deux mois on a trouvé tous les deux nos emplois en Nouvelle-Zélande dans nos domaines (consultant dans le vin et business analyst). Je précise donc qu’ils s’agit d’emplois qualifiés, certaines méthodes que je cite ci-dessous ne sont pas nécessaires a la recherche d’emploi dans l’hospitalité. Autre précision: On était partis avec des WHV.

Je vous donne les meilleurs conseils qu’on nous a donné pour décrocher un emploi.

  • Ne mettez pas que vous avez un work holiday visa sur votre CV (on ne vous rappelera jamais sinon), dîtes plutôt que vous êtes disponibles sans préavis et rappelez que vous habitez a auckland (ou ailleurs) meme si votre adresse figure deja sur votre CV.
  • Gardez votre CV entre 3 et 4 pages: en dessous vous n’êtes pas assez descriptifs et au dessus de 4 pages c’est beaucoup trop. On m’a souvent reproché que mes études et mes emplois n’étaient pas assez détaillés (n’hésitez pas a mettre les cours que vous avez fait et sujet de mémoire éventuel…)
  • Soignez votre vocabulaire dans votre CV et votre lettre de motivation: il doit être en ANGLAIS KIWI et non en anglais britannique (mon erreur) ou américain. Pour cela mon meilleur conseil c’est de réutiliser les descriptifs d’emploi qu’on peut trouver sur seek et les adapter a votre experience.
  • Rencontrer le plus de personnes possible… en Nouvelle Zélande une bonne partie des offres d’emploi passent par des discussions. Toutes les occasions sont bonnes: soirée expatriés, événement d’entreprise, afterwork…
  • Prenez rendez-vous de vous même avec des agences de recrutement: même si ça ne débouchera peut-être pas sur une offre d’emploi, beaucoup d’offres passent par eux. Si votre CV est clair pour eux, il le sera pour tout le monde.
  • Postulez à un maximum d’offres même si elles ne correspondent pas forcément à votre profil. Le plus votre CV circule, le plus de chance vous avez qu’il soit vu par la bonne personne. Pas besoin de refaire toutes vos lettres de motivation à chaque fois. Si les titres de postes sont les mêmes il n’y a souvent que le nom de l’entreprise et le secteur à remplacer… J’ai envoyé 200 CV en deux mois, c’est beaucoup mais c’était indispensable pour trouver un emploi.
  • Cherchez vos offres d’emploi sur seek.co.nz mais aussi sur les groupes facebook type ‘auckland jobs’. Et enfin il ne faut pas hésiter a démarcher directement par e-mail et par téléphone.
  • Relancer régulièrement vos contacts car c’est souvent comme ça qu’ils se rappelleront de vous pour une offre qui vient de leur arriver sous le nez ou d’une discussion qu’ils ont eu. J’essayais de le faire une fois par semaine pour ma part. Une entreprise m’avait dit que s’ils ne rappelaient pas dans la semaine c’est que je n’avais pas le job et je les ai rappellés deux semaines plus tard pour avoir un feedback pour qu’ils me disent que j’avais décroché le job…
  • Etudiez la liste des accredited companies en regardant toutes leurs pages de recrutement. Elles sont habituées aux CV étrangers donc vous aurez plus de chance d’être rappelés pour un entretien. De plus, si vous décrochez le job, vous avez également le droit au talent visa qui vous permet par le suite de demander la résidence 🙂

N’hésitez pas a commenter ci-dessous si vous avez des questions ou des remarques sur l’article.

Vous voulez en savoir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

Ile du nord:

Ile du sud:

[Nouvelle-Zélande] L’incroyable parc régional des Waitakere ranges

Si comme nous vous êtes basés à Auckland, les parc régional des Waitakere ranges est une visite obligatoire , d’une part car il est incroyablement beau et ensuite parce qu’il héberge les célèbres plages de l’ouest au sable noir qui scintille. Je vous emmène avec nous pour trois sorties indispensables pour visiter l’essentiel du parc régional.

Découverte des plages de l’ouest

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après avoir déjeuné à Titirangi, la petite ville située dans le parc national, on commence par la plage la plus au sud: Whatipu beach
Cette plage nous impressionne avec ces dunes balayées par le vent… la plage elle-même a un côté très sauvage qui est accentué par le fait qu’on soit les seuls sur la plage..
Cap ensuite sur Piha beach: vous ne pourrez pas aller de l’une à l’autre en longeant le bord de mer, il vous faudra repasser dans la forêt. Une heure après on y est, et là ce n’est plus pareil, plusieurs personnes marchent le long de la plage. Piha beach est la plage la plus connue de Nouvelle-Zélande car elle a servi de lieu de tournage au film ‘le pianiste’. Une petite marche bien balisée nous emmène jusqu’a un joli point de vue qui nous permet d’admirer le lion rock, cette célèbre roche en forme de lion allongé.
Avant de nous rendre à la dernière plage de notre parcours on s’arrête au Tasman lookout, un beau point de vue qui surplombe toutes les plages.
On arrive enfin à Bethells beach ou la rivière Waitakere rencontre la mer, des cabines de sauveteurs le long de la plage me rappelle certaines plages de Californie sauf que là, le sable est noir et il fait très froid! On est en hiver et le vent ne nous fait pas de cadeau. On apprécie néanmoins la beauté encore sauvage de l’endroit.

Randonnée dans la forêt

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette fois ci on veut explorer un peu plus les Waitakere côté forêt.
On fait un premier stop au Arataki visitor center pour se faire conseiller sur les randonnées. Je vous recommande de vous y arrêter. Ils ont construit une platforme en bois qui offre une vue degagée sur la forêt et la mer Tasman: magnifique!

Notre première marche est assez longue mais nous permet de faire une belle balade en forêt: il s’agit de la Montana Heritage Track.

On fait ensuite une autre randonnée: la Mokoroa falls track. Elle fait quelques kilomètres aller-retour et conduit à une cascade comme son nom l’indique.

Muriwai et les colonies de fou de bassant

Cap cette fois ci au nord des Waitakere ranges. On souhaite aller à Muriwai la plage le plus au nord du parc.
On retrouve le sable noir et comme on y est un jour très venteux il y a de nombreux kite surfer. On s’arrête une demi-heure pour les admirer… ils sont impressionnants! Dans les dunes on voit de nombreuses familles qui dévalent les pentes en luge.

On fait la marche jusqu’à la colonie de fous de bassants (Gannet colony en anglais) très connue dans les environs. On est d’ailleurs pas tout seuls, de nombreux spectateurs profitent de la vue. Les fous de bassant s’approchent tout près de nous, c’est le printemps et on les voit s’affairer autour de leur nids.

On finit notre journée par la Te hanga walkway qui se situe un peu plus loin en revenant vers Auckland. Cette marche nous emmène dans le bush jusqu’à déboucher sur l’océan.

D’autres articles sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

[Nouvelle-Zélande] L’essentiel d’Auckland en deux jours

Auckland est peut être une des villes les moins peuplées au monde par rapport à la taille de son pays (seulement 1,5 millions d’habitants) mais elle a la mérite d’offrir beaucoup en matière d’activités. Que ce soit dans la ville ou dans la baie vous aurez de quoi vous occuper pour un mois! On va commencer ici par deux jours pour les voyageurs de passage.

1 ère journée Visite de l’hyper centre (CBD) et du port

P6090495.JPG

Auckland centre c’est son quartier business avec ces nombreux gratte-ciels, mais pas que! On y trouve des petits quartiers piétons ainsi que de nombreuses activités…

  • Balade port d’Auckland à Silo parc et visite du musée maritime en matinée:
    Auckland est une ville maritime, on était étonné de voir le port à containers en plein centre ville! Le meilleur moyen de comprendre ça c’est de visiter le très intéressant musée maritime d’Auckland, situé sur le port! Il vous transporte dans le temps avec l’arrivée des premiers habitants en Nouvelle-Zélande jusqu’à aujourd’hui. Vous pouvez continuer par une balade jusqu’à Silo parc pour voir le très joli port de plaisance.
  • Pour déjeuner, vous pouvez prendre un fish&chips au Ocean Seafood downtown qui offre une jolie variété de poissons péché le matin même!
  • On revient en centre ville sur Queen street pour une pause shopping! Vous y trouverez de nombreuses marques australiennes et Neo-Zélandaise, ne vous attendez pas à voir H&M ou Zara ici et c’est tant mieux! N’hésitez pas a flâner dans les petites rues perpendiculaires ainsi que les nombreuses galeries couvertes.
  • Pour les plus téméraires, vous pouvez monter à la Sky Tower, le plus haut point de vue d’Auckland. Il est même possible d’y sauter en élastique!
  • Le soir, vous pouvez diner dans un des restaurants des rues piétonnes High Street, Vulcan Lane ou Durham street, vous avez le choix!

2 ème journée: Auckland university et Parnell

P1030083.JPG

  • Début de la journée au parc de l’université d’Auckland. Ça grimpe! (Il ne faut pas oublier qu’Auckland a été construit sur des volcans!) mais vous êtes récompensés par une jolie vue de la CBD. Vous pouvez ensuite flâner dans Auckland university qui propose de nombreuses options pour déjeuner le midi et même des magasins!
  • Le midi je vous conseille de vous arrêter pour un burger, la chaîne Burger Fuel ne vous décevra pas. Les burgers sont délicieux et vous pouvez tester des frites au kumara, la patate douce locale.
  • Vous pouvez continuer votre balade dans le quartier Parnell et surtout visiter Parnell village, des petites boutiques vraiment mignonnes.
    Fin de la balade dans le Parc Auckland Domain sûrement un des plus beaux de la ville! Prenez le temps de regarder les arbres centenaires…
  • Vous pouvez finir la journée au Mont Eden, le plus haut volcan de Auckland qui offre un magnifique coucher du soleil….

Bon séjour à Auckland!

 

Vous voulez en découvrir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

[Nouvelle Zélande] Une semaine dans l’île du nord

Bienvenue en Nouvelle Zélande!

Aujourd’hui on vous emmène pour une semaine dans l’île du nord. Je peux déjà vous dire qu’une semaine ce n’est clairement pas assez car il y a énormément à voir et l’aperçu qu’on en a eu nous a donné envie d’en découvrir plus.

1 er jour : arrivée à Auckland

Nous sommes arrivés à 13h. Afin de ne pas dormir l’après-midi, nous nous sommes promenés autour du port d’Auckland, c’est très mignon avec plein de petits restaurants et bars en terrasse.

2ème jour : Visite d’Auckland

P1020058.JPG

Nous n’avions qu’une seule journée dans la ville donc nous en avons profité pour se balader, on n’avait pas envie de s’enfermer dans un musée (mais pour ceux qui souhaitent faire un musée il parait que le musée de la ville d’Auckland et le musée maritime sont très bien). Nous nous sommes promenés dans Silo park, puis on est allé dans le quartier de Parnell en passant par l’université d’Auckland. Nous avons fini par Auckland Domain qui nous a permis d’avoir un joli point de vue de la ville.

3ème jour : Rotorua

P1040161.JPG

Accueillis par une odeur d’œufs pourris (merci le souffre !), nous avons rapidement eu un aperçu du paysage volcanique de Rotorua.

Nous avons profité de la matinée pour faire une randonnée dans la Redwood forest que nous avons adoré ! On passe d’une forêt tropicale à un paysage montagneux pour finir par des plaines verdoyantes: c’était incroyable.

Nous avons profité l’après-midi des eaux thermales dans un spa de Rotorua (le polynesian spa)  avec différentes piscines d’eau chaude pouvant monter jusqu’à 43 degrés !

4ème jour: Whakapapa

Nous sommes arrivés en début d’après-midi à Whakapapa, c’est une station de ski qui en été offre de belles randonnées. On en a profité pour faire une petite randonnée de 6km vers les Tongariro Falls, très agréable et plutôt facile d’accès.

5 ème jour: Whakapapa

img_4410

C’est LE JOUR qu’on attendait dans l’île du nord : la randonnée du Tongariro Alpine Crossing. Longue de 19,4km elle a la réputation d’être la plus belle randonnée de Nouvelle Zélande (rien que ça !). Pour les fans du Seigneur des anneaux, il s’agit du Mordor, et la montagne la plus haute (le mont Ngauruhoe) est la montagne du destin !

Nous n’avons pas eu de chance avec le temps car jusqu’à 12h le temps était hyper nuageux donc nous n’avons pas pu voir le red cratere mais le temps s’est découvert au moment ou on arrivait au dessus des emerald lakes et blue lakes. La vue était incroyable (voir les photos). La randonnée est classée difficile mais peut se faire de mon point de vue facilement en prenant son temps.

6ème jour: Whakapapa et Wellington

Le matin nous avons fait une courte randonnée pour avoir une dernière vue panoramique des montagnes.

L’après midi c’est moins intéressant puisqu’on a fait le trajet jusqu’à Wellington.

7ème jour: Wellington

img_45331

Nous avons visité le musée de Te Papa le matin. Ce musée raconte l’évolution de la Nouvelle Zélande à travers son histoire, les interactions entre les différentes populations, sa faune et sa flore et son art. Le musée est très bien fait et ludique, on a adoré!

L’après midi nous nous sommes promenés le long du port entre le Waterfront et l’Oriental bay puis nous avons gravi le mont Victoria pour avoir un joli point de vue de la ville. Les maisons autour de ce quartier sont vraiment très jolies en bois et colorées.

Autres informations pour les voyageurs :

  • Pour les trajets Auckland – Rotorua, Rotorua – Whakapapa et Whakapapa-Wellington, nous avons pris les bus de la compagnie Naked bus. Vous avez régulièrement des promotions sur leur site donc inscrivez vous à leur newsletter si vous planifiez un trajets avec eux. Un point positif : ils ont un wifi gratuit à l’intérieur du bus (pratique quand on a plus de 4h de bus !)
  • Pour les hôtels/Auberges de jeunesse, nous sommes plutôt bien tombés cette semaine:
    • Auckland: Nuit à l’Ibis hôtel afin de récupérer du décalage horaire
    • Rotorua: Deux nuits à l’auberge de jeunesse Crash Palace, on vous le recommande l’endroit est top!
    • Whakapapa: il n’y a pas beaucoup d’options puisque c’est tout petit… Nous avons logé dans une « Cabine » (comprendre mini chalet) au Whakapapa Holiday park.
    • Wellington: Deux nuits à l’auberge de jeunesse Trek global qui est située en plein centre ville.

Un peu plus de Nouvelle Zélande? C’est par ici: