New York! New York! [Deuxième partie]

P1030012

Si vous n’avez pas lu mon premier article sur la ville, allez-y car celui ci le complète.

On continue pour quatre autre jours (très chargés) à NYC. Je vais essayer d’être moins longue que sur mon précédent article (Ah! Ah! Ah!).

ONU, Grand central + NY Library

Dur de trouver un titre sur cette journée, on va dire que , comme vous l’avez déjà sûrement compris, j’organisais mon itinéraire de façon géographique.

Ce matin on part visiter l’ONU avec mon ami Gabi, si tu passes par la, merci encore c’était vraiment magique. A l’époque en poste pour l’ambassade de France a NYC, il avait un passeport de diplomate. Cela nous a permis d’accéder a des parties de l’ONU qui ne sont habituellement pas accessibles pour le public.

A l’ONU on voit surtout le portrait des anciens secrétaires généraux et une petit partie des actions qu’ils réalisent. Avec le pass de Gabi on a pu accéder a la grande salle qu’on voit dans les médias quand des réunions s’y tiennent, j’ai même pu m’asseoir sur le siège de la France. C’est peut-être pas important pour tout le monde, mais j’ai été émue et je me suis sentie extrêmement chanceuse d’être la.

L’après midi, on continue l’exploration de NYC par deux stops: Le premier a la NYC library, pour tous les fan de livres, vous ne pouvez pas louper cet endroit magique, le bâtiment est magnifique et ça a vraiment l’air d’un endroit sympa pour étudier.

On s’arrête ensuite a Grand Central Terminal, la célèbre station de train NYC et ça donne envie de s’arrêter pour boire une boisson chaude et regarder le ballet incessant de passagers! En fan de gares et aéroports (sauf quand mon transport accuse du retard 😉 ), j’étais comblée!

Chruisler Building, Empire state building, et Rockfeller Center et Time Square

Apres un passage à Union square, cette très jolie place encore iconique de NYC (combien de films ont été tournés ici?). On commence la journée par l’ascension du très célèbre Empire State Building, le parcours est vraiment bien fait et nous explique la construction du célèbre bâtiment. Depuis l’Empire State Building on voit le gigantesque Central park et le Chrysler Building.

On se balade ensuite entre le célèbre bâtiment et le Rockfeller center, au passage on admire Bryant Park. Après avoir flanné dans les magasins autour et dedans le Rockefeller center (notamment le Lego store et le magasin HBO…) on monte en haut de Top of the Rock (le roof top du Rockefeller Center). La vue y est splendide et on attend le coucher du soleil tout en écoutant un concert de jazz et sirotant un cocktail. (il faut bien se faire un petit plaisir!).

On passe faire un tour à Time Square qui est aussi impressionnant que je me l’imaginais… Picadilly Circus parait bien petit a côté! et on passe au célèbre bar de la série How I Met your mother pour boire un verre.

Central park et l’upper west side (aussi appele upper best side)

Cette journée je suis seule et je me décide pour faire un tour dans Central Park, après plus de trois heures à marcher entre forêts et lacs je débouche sur l’Upper west side ou je décide de me balader tranquillement. Je redescend ensuite vers le sud de Manhattan en passant par la célèbre 5eme avenue, J’étais obligée d’aller voir de mes propres yeux la célèbre boutique Tiffany.

Le soir je rejoins Gabi pour faire un autre roof top : le 230 fifth. Le lieu est dingue et la vue sublime!

Gospel a Harlem, Highline Walk et Manhattan Bridge

Nous sommes dimanche et je voulais absolument écouter un gospel, direction le quartier d’Harlem pour écouter une messe. C’est long (plus de 3h) mais c’est une vrai performance artistique! Les chanteurs sont géniaux, dynamiques et mettent tout leur cœur dans leur récital, j’en sors ravie!

On se balade ensuite dans Harlem ou on déjeune puis on prend le metro pour rejoindre le High Line walk, peut être une des choses que j’ai préférées a NYC. Cette marche urbaine en partie sur des anciens rails de chemin de fer permet de découvrir la ville autrement, plus calme et de façon piétonne, un peu comme la coulée verte à Paris qui parait-il a inspiré le créateur de cette promenade à NYC.

On finit la journée par la traversée de Manhattan bridge qui nous permet de voir un joli coucher du soleil depuis Brooklyn sur Manhattan.

Quartiers iconiques de Manhattan

Dans Manhattan il y a aussi les tout petits quartiers connus dans le monde entier, je parle bien entendu de Greenwich Village, Little Italy, Chinatown, Tribeca, Soho, East Village, Chelsea

Que ce soit pour déjeuner, faire du shopping ou juste flâner, ce sont des passages obligatoires dans NYC. D’ailleurs je vous recommande vraiment de passer au magasin Flight001(dans Greenwich village), génial pour ramener des souvenirs utiles de NYC. Un stop a wholefood c’est pas mal aussi pour ramener quelques cosmétiques BIO.

Bon séjour a NYC 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

[Nouvelle-Zélande] Conseils pour trouver un emploi

Ballerinasandsneakers_AstuceTravailNZ

En deux mois on a trouvé tous les deux nos emplois en Nouvelle-Zélande dans nos domaines (consultant dans le vin et business analyst). Je précise donc qu’ils s’agit d’emplois qualifiés, certaines méthodes que je cite ci-dessous ne sont pas nécessaires a la recherche d’emploi dans l’hospitalité. Autre précision: On était partis avec des WHV.

Je vous donne les meilleurs conseils qu’on nous a donné pour décrocher un emploi.

  • Ne mettez pas que vous avez un work holiday visa sur votre CV (on ne vous rappelera jamais sinon), dîtes plutôt que vous êtes disponibles sans préavis et rappelez que vous habitez a auckland (ou ailleurs) meme si votre adresse figure deja sur votre CV.
  • Gardez votre CV entre 3 et 4 pages: en dessous vous n’êtes pas assez descriptifs et au dessus de 4 pages c’est beaucoup trop. On m’a souvent reproché que mes études et mes emplois n’étaient pas assez détaillés (n’hésitez pas a mettre les cours que vous avez fait et sujet de mémoire éventuel…)
  • Soignez votre vocabulaire dans votre CV et votre lettre de motivation: il doit être en ANGLAIS KIWI et non en anglais britannique (mon erreur) ou américain. Pour cela mon meilleur conseil c’est de réutiliser les descriptifs d’emploi qu’on peut trouver sur seek et les adapter a votre experience.
  • Rencontrer le plus de personnes possible… en Nouvelle Zélande une bonne partie des offres d’emploi passent par des discussions. Toutes les occasions sont bonnes: soirée expatriés, événement d’entreprise, afterwork…
  • Prenez rendez-vous de vous même avec des agences de recrutement: même si ça ne débouchera peut-être pas sur une offre d’emploi, beaucoup d’offres passent par eux. Si votre CV est clair pour eux, il le sera pour tout le monde.
  • Postulez à un maximum d’offres même si elles ne correspondent pas forcément à votre profil. Le plus votre CV circule, le plus de chance vous avez qu’il soit vu par la bonne personne. Pas besoin de refaire toutes vos lettres de motivation à chaque fois. Si les titres de postes sont les mêmes il n’y a souvent que le nom de l’entreprise et le secteur à remplacer… J’ai envoyé 200 CV en deux mois, c’est beaucoup mais c’était indispensable pour trouver un emploi.
  • Cherchez vos offres d’emploi sur seek.co.nz mais aussi sur les groupes facebook type ‘auckland jobs’. Et enfin il ne faut pas hésiter a démarcher directement par e-mail et par téléphone.
  • Relancer régulièrement vos contacts car c’est souvent comme ça qu’ils se rappelleront de vous pour une offre qui vient de leur arriver sous le nez ou d’une discussion qu’ils ont eu. J’essayais de le faire une fois par semaine pour ma part. Une entreprise m’avait dit que s’ils ne rappelaient pas dans la semaine c’est que je n’avais pas le job et je les ai rappellés deux semaines plus tard pour avoir un feedback pour qu’ils me disent que j’avais décroché le job…
  • Etudiez la liste des accredited companies en regardant toutes leurs pages de recrutement. Elles sont habituées aux CV étrangers donc vous aurez plus de chance d’être rappelés pour un entretien. De plus, si vous décrochez le job, vous avez également le droit au talent visa qui vous permet par le suite de demander la résidence 🙂

N’hésitez pas a commenter ci-dessous si vous avez des questions ou des remarques sur l’article.

Vous voulez en savoir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

Ile du nord:

Ile du sud:

[Indonésie] Conseils pour mieux voyager

  • Déplacez-vous avec Uber ou Grab. Surtout à Bali et aussi à Java, vous verrez que les trajets en taxi sont assez chers. Uber existe aussi ici et c’est bien moins cher que le taxi. Sinon vous pouvez utiliser aussi l’application Grab (uber mais pour l’Asie).
  • Acheter vos fruits au kilo: si vous voulez acheter un seul fruit, on risque de vous donner deux fois voir trois fois le prix. C’est un local qui nous a donné ce conseil. (Le fruit du dragon à 20 000 qui se transforme à 13 000 au kilo ce qui vous fait a peu près deux fruits du dragon pour ce prix là!)
  • N’achetez pas de nourriture sur un marché de souvenirs. C’est aussi de la logique mais pour les fruits et légumes, il vaut mieux aller chez un primeur qui vous donnera un prix plus juste.
  • Toujours comparer les prix. Il n’y a pas de règles, pour une même excursion c’était plus cher en agence que par notre hôtel (pour la même excursion) et alors qu’un trajet en taxi était moins cher avec l’épicerie du coin plutôt que notre hôtel.
  • Ne vous arrêtez jamais de manger un nasi goreng (le plat national): ils sont différents dans tous les restaurants dans lesquels vous irez.
  • Si vous en avez les moyens, prenez un guide pour les principaux sites culturels: malheureusement il y a très peu de commentaires et la plupart ne sont pas en anglais (c’est le cas pour Borobuddur et Prambanan notamment).
  • L’île de Java se fait très bien en train, c’est même beaucoup mieux que les bus qu’on a pu faire donc si vous avez le temps je vous recommande vivement le train.
  • Ne vous arrêtez pas si un policier vous fait signe en scooter (oui oui oui! C’est un conseil donné par un local) car il vous collera probablement une amende que les locaux ne payent pas (type griller le feu rouge pour tourner à gauche ce qui est complètement normal en Indonésie).

D’autres articles sur l’Indonésie? C’est par ici:

Un mois en Australie à petit budget

Ausenchiffre1Ausenchiffre2On se retrouve cette fois ci en Australie où on a passé trente jours. On a fait le même exercice que pour la Nouvelle-Zélande de noter toutes nos dépenses.

On était également partis sur un budget de 60 euros par personne et par jour.

Voici nos astuces pour tenir ( à peu de choses près) ce budget:

  • Tout d’abord, attention nos cinq avions ne font pas partie de ce budget, ils faisaient plus globalement partie de notre budget « avion » pour ces mois de voyage. Je peux quand même vous dire qu’on a pris tous nos billets sur les sites de Jetstar et TigerAir et qu’on a attendu de recevoir le mail de promo pour prendre les billets. De mémoire c’était en octobre pour des billets pour février. Ça nous a coûté 40 euros en moyenne par billet avec bagage en soute. Pour plus d’astuces pour prendre des billets moins chers, faîtes un tour sur mon article.
  • Notre famille nous a offert les deux jours/ une nuit sur un bateau dans la grande barrière de corail, cela ne fait donc pas partie non plus de ce budget.
  • Pour les trois nuits à Melbourne nous étions hébergés chez des amis.
  • Concernant les logements, on a trouvé globalement que les auberges de jeunesse étaient très chères en Australie. Heureusement on a fait 10 jours en van et la moitié du temps on a dormi dans des campings gratuits. Je vous laisse voir ces campings sur nos itinéraires ici et ici.
  • On a passé trois semaines avec une amie qui était également là pendant la partie « camping car », cela nous a permis de diviser les coûts de la location et de l’essence par trois.
  • Comme d’habitude on n’a quasiment pas mangé dehors: entre la cuisine du van et les auberges de jeunesse, nous n’avons eu aucun mal à cuisiner.
  • Pour les trajets vers les aéroports, on a presque tout le temps pris Uber: à trois ou même à deux, c’était moins cher que les navettes aéroport…

Je crois que j’ai fait le tour mais n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires 🙂

Un peu plus d’Australie par ici:

[Nouvelle-Zélande] Les Coromandels en trois jours

Les Coromandels c’est une région à 2h de route au sud-est d’Auckland. Elle est connue grâce à ses côtes sublimes qui donnent sur l’Océan.

1 er jour : Jardins aquatiques et Coromandel town.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On se réveille a Te puru car on est arrivés tard d’Auckland. On a dormi dans une caravane rénovée en cabine moderne trouvée sur Air BNB.

Direction les Raupaura gardens, ces jardins aquatiques à 20 minutes au nord de Te puru. L’endroit est très mignon et on est les seuls à le visiter, c’est un jardin privé aménagé pour faire une balade de 45 minutes au milieu de plantes et de mares.

On s’arrête quelques kilomètres plus loin pour faire une petite marche afin d’admirer des Kauri. Le Kauri est un des arbres les plus anciens de la Nouvelle Zélande et le plus vieux dans le pays atteint les 3000 ans.

On continue notre route jusqu’à Coromandel Town. Apèes une pause à Whitiangi qui est une ville côtière très jolie. on s’arrête au Waiu falls qui permet de faire une petite marche jusqu’à une jolie cascade mais également parmi les kauri.

Je vous conseille de vous arrêter au i-site de Coromandel town pour avoir d’autres informations touristiques dans la région. Cela nous a permis de nous faire conseiller deux balades autour de la ville que je vous conseille fortement:
Kauri Block Walk qui permet d’avoir un joli point de vue sur Coromandel town et la baie.
Long bay walk, un peu plus loin de la ville et on l’a fait une heure avant le coucher du soleil. Une balade dans la forêt d’une heure qui se termine sur une plage qui permet d’admirer le coucher du soleil rose sur la baie: magique!

On dîne à UMU restaurant que je vous recommande chaudement: les pizza maison sont délicieuses!

Ce soir là on dort au Potery Lane cottage a Coromandel town, très agréable et en plein centre.

Deuxième jour: Coromandel Coastal Walkway

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain, on file pour une heure trente de route direction la Coromandel coastal walkway, cette randonnée iconique des Coromandels.
La route est incroyable car on longe les falaises, on voit toujours les magnifiques paysages vallonnés et l’océan.

La balade en elle-même est top, passant dans la forêt mais longeant la côte avec une vue incroyable sur les eaux turquoises. Elle est plutôt facile mais assez longue (10km aller simple), on ne fait donc qu’1/3 de la balade jusqu’au premier point de vue qui nous permet de voir les Great Bareer Islands.

Ce soir là on dort dans un Airbnb à Matarangi tenu par une famille kiwi adorable.

3 eme jour : Hot water beach et Cathedral Cove

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain on se balade autour du village de Matarangi qui est vraiment agréable au bord de la plage et dans la forêt.

On continue par les deux endroits les plus connus des Coromandels: la Hot Water Beach et la Cathedral cove.

Premier stop le matin à Hot water beach, attention pensez bien a vérifier les marées avant car cette plage n’est accessible qu’à marée basse. Sa particularité c’est que de l’eau chaude (venant des activités volcaniques de la région) rencontre l’eau de la mer. Munissez vous d’une bonne pelle pour creuser votre « piscine » et vous n’avez plus qu’à profiter du jacuzzi maison. On était en plein hiver quand on y est allés et aucun problème pour rester dans l’eau chaude 🙂
Après une heure de route on arrive à Cathedral cove, de là on peut faire une bonne marche pour accéder à la célèbre grotte en forme d’arche. Très jolie mais je trouve que c’est plutôt la marche qui donne jusqu’à la grotte qui vaut le détour avec ses jolies vues sur les plaines et l’océan. Pour la petite histoire, c’est la qu’a été tourné un des films du monde de Narnia.

C’est déjà le retour à Auckland et on en a pris plein les yeux!

Vous voulez en découvrir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici: