Quelques jours dans le sud de la Corse

100ème article sur le blog! J’aurais peut-être dû faire un article spécial pour l’occasion… Commencé pour raconter notre tour du monde, j’y ai pris goût car je pense que ca nous fera de supers souvenirs. Et puis c’est pratique pour la famille (pour avoir des nouvelles) et les amis qui cherchent les bons plans pour leurs vacances. Je n’oublie pas les lecteurs que je ne connais pas ‘en vrai’ mais qui ont toujours été bienveillants envers mes articles que ce soit dans leurs commentaires ou leurs discrets « like » :). Je ne sais pas trop combien de temps ce blog continuera, ca dépendra, je pense, de l’inspiration et du temps assurémment! (car on ne s’imagine pas comme ça, mais ça prend pas mal de temps). Je ferme la parenthèse pour aujourd’hui :).


Nous avons loué une jolie maison à Tizzano à côté de Propriano pour quelques jours en septembre avec des amis. Je peux vous dire que depuis la maison, on a certainement vu nos plus beaux couchers du soleil…

Nous avons déjeuné à la maison la plupart du temps mais nous avons également mangé dans deux restaurants que nous avons apprécié:

  • L’Escale à Tizzano: un agréable restaurant en bord de mer.
  • Le palm beach de la plage de Palombaggia: des poissons et fruits de mer frais avec d’incroyables desserts.

C’était des vacances relaxantes pendant lesquelles nous avons profité de la maison et de la plage de Tizzano qui se situait juste en dessous de la maison: nous avions la plage pour nous tout seuls grâce au fait qu’on ait évité la période des vacances scolaires :).

Nous avons également un peu visité la corse:

  • Une journée à Bonifaccio avec la visite des remparts de la ville et des escaliers d’Hadrien et une excursion dans les îles Lavezzi: c’était magnifique!
  • Une randonnée le long de la plage du côté de la plage d’argent: c’est là qu’on a pu voir notre plus beau coucher du soleil.
  • Une journée à Porto Vecchio et l’après midi à la plage de Palombaggia
  • Un après midi à remonter la corse du sud vers le nord par l’ouest où on a pu admirer (entre autres car toute la côte est magnifique!) les calanques de piana et la réserve de Scandola.
  • Enfin une soirée à Calvi: la ville que j’ai préféré en Corse. Les remparts sont magnifiques et nous avons passé une agréable soirée à écouter un groupe de musique jouer dans un des bars du port.

Bon séjour en Corse!

Publicités

[Pérou] Lima, Aréquipa et le Canon de la Colca

Le Pérou est certainement un des plus beaux voyages qu’on ait jamais fait, tant au niveau culturel qu’au niveau nature. Je ne sais même pas pourquoi on hésiterait à faire ce voyage tant il y a à voir et découvrir. Ce pays permet de passer par des paysages à couper le souffle entre montagnes, plages et déserts mais également de voir l’incroyable gentillesse des péruviens.

On vous emmène pour quinze jours à la découverte de ce pays fabuleux…

Deux jours à Lima

La capitale Lima est un peu un passage obligatoire pour toute personne se rendant au Pérou à part si vous faîtes le choix de faire de nombreuses escales… Et c’est tant mieux car cette ville est au bord de l’océan et vous permet de vous remettre du décalage horaire avant de commencer votre ascension dans les montagnes péruviennes.

Lima est une ville riche en jolies églises, petites rues et c’est également le moment de faire de jolies découvertes culinaires: pour notre part du ceviche (miam!) et on a aussi goûté de l’Inca Cola, la boisson locale, bon celle-ci était un peu trop sucrée à notre goût!

Pour vos déplacements, rien n’est plus facile que la petite carte rechargeable qui vous permet de prendre n’importe quel bus, et ces derniers ont leur voie privilégiée sur les grands axes ce qui évite d’être coincé dans les bouchons 🙂

On a visité:

  • La plazza Major: magnifique place qui vous rappelleront les places espagnoles bordées par des monuments magnifiques. Notamment le palais du gouvernement et l’immense cathédrale.
  • La plazza san martin
  • L’église et le couvent de Saint François d’assise
  • Le long de la côte du quartier Miraflores qui offre de magnifiques vues de l’océan

On dort dans le quartier de Miraflores à la Casa de Baraybar qui est aussi colorée que jolie!

Deux jours à Aréquipa:

On prend un vol de Lima à Aréquipa. On se retrouve à 2335 mètres d’altitude et le manque d’oxygène se fait déjà sentir. On gravit quelques marches pour arriver à notre chambre d’hôtel et on est déjà essoufflés!

Pour ce premier soir à Aréquipa, on découvre le Pisco Sour, le cocktail péruvien le plus connu à base de Pisco (l’alcool local), de citron et d’oeuf! Plutôt pas mal mais pas forcément une bonne idée quand on a déjà la tête qui tourne.

Le lendemain on parcourt la ville qui est un véritable coup de coeur! Le centre ville historique est même classé au patrimoine mondiale de l’unesco. Si vous vous levez assez tôt vous voyez les immenses volcans qui entourent la ville (ils sont cachés par les nuages plus tard dans la journée). C’est magnifique et très impressionnant. La place centrale est très jolie, mais le joyau de cette ville c’est son couvent, le plus grand au monde! Le couvent de santa Catalina est constitué de petites pièces et places qui se succèdent avec des fontaines et des murs multicolores, c’est vraiment un endroit magnifique.

A Aréquipa, on loge au Posada Nueva Espana qui dispose d’une adorable cour intérieure dans laquelle on a pris nos petits déjeuners.

Escale dans le canon de Colca:

Avant notre arrivée au lac Titikaka, on s’arrête dans le canon de la Colca, c’est un des plus grands canon au monde… On s’arrête pour une nuit où on fait une randonnée avec un péruvien qui a parcouru les Etats Unis à pied! On parle bien entendu plus du Pérou et il nous fait découvrir des plantations de qinoa de toutes les couleurs (blanc, rouge et vert), bien que courte cette balade est épuisante car nos corps ne sont clairement pas encore habitués à l’altitude!

On vous retrouve pour la suite de cette aventure dans un autre article avec la découverte du lac titikaka, de Cuzco, du Macchu Picchu et du désert de Huaraz!

 

Dix indispensables pour vos voyages…

img_8926

Les invalides, Paris

Il n’est pas toujours facile de faire son sac pour un voyage… Voici 10 indispensables à avoir dans votre sac, que ce soit pour 15 jours ou pour 1 an !

  • Du gel hydro alcoolique : indispensable dans tous les pays car on n’a pas toujours l’opportunité de pouvoir se laver les mains pendant la journée.
  • Des lingettes bébé : un peu pour la même raison que le savon hydroalcoolique mais aussi pratique pour les longs trajets en avion pour faire un brin de toilette quand on a pas accès à une douche pendant deux jours 🙂
  • Un cadenas : il ne faut pas qu’il soit trop gros car il servira à fermer votre sac à dos. En effet il arrive très souvent de laisser son gros sac dans un hôtel pendant que vous faîtes une excursion quelque part, c’est donc rassurant d’y mettre un cadenas. (j’ai trouvé le mien pour 3 euros ici)
  • Des mouchoirs ou papier toilette : ce titre vous dit tout car en effet il y a beaucoup d’endroits où il n’y en a pas dans les toilettes…
  • Un tote-bag ou sac en tissu : vous avez surement pris votre sac à dos et c’est tout, mais parfois on a juste envie d’avoir un petit sac pour une journée où on marche pas beaucoup et il est également très utile pour faire vos courses 🙂
  • Une serviette micro-fibres : coucou les serviettes Décathlon ! elles prennent peu de place, ne pèsent rien et sèchent vite, que demander de plus?
  • Un pyjama qui peut aussi se mettre en journée : en clair un pyjama qui n’a pas l’air d’un pyjama car on peut se retrouver en galère de vêtements propres et on est bien content de se dire qu’il reste toujours le pyjama « au pire ».
  • Une multiprise : ça vous évite d’amener plusieurs adaptateurs.
  • Des sacs congélation : c’est très pratique pour compartimenter ces affaires quand on ne veut pas rajouter du poids et pouvoir se repérer dans ses affaires. Occasionnellement ils permettent de conserver un peu plus longtemps la nourriture.
  • Quelques épingles à linge : très utile pour accrocher sur un ventilateur des sous vêtements qu’on vient de laver à la main (true story!)…

Cela m’a étonné en…Nouvelle-Zélande

Je continue sur cette serie d’article et cette fois, on se retrouve en Nouvelle-Zélande.

  • Les kiwis se baladent pieds nus partout: rue, supermarché, transports en commun…
  • Les paysages changent à chaque kilomètre et parfois même sur quelques centaines de mètres: forêts, plaines, paysages arides… je rajoute la même chose au niveau des températures, en 15 jours en plein été, on a eu de la neige, du vent, de la pluie, de la chaleur…
  • Les sentiers de toutes les randonnées sont hyper bien balisées (même les moins empruntées), on a jamais vu ça dans aucun des pays européens qu’on a visité!
  • Ici tout le monde est extra prudent… avant une randonnée le briefing de securité dure 30min et ils nous fait bien flipper! Pour une sortie en kayak c’était une heure…
  • Les références au seigneur des anneaux sont partout! A l’aéroport des maquettes géantes de Gandalf puis un cinéma vers Abel Tasman avec un figurine de Gollum géante!
  • On croise énormément d’animaux qui n’ont pas du tout peur de nous! Le côté négatif c’est qu’on voit beaucoup d’animaux morts en bord de route (beaucoup plus qu’en France je trouve)
  • Il n’y a pas d’autoroute en Nouvelle Zélande: en tout cas pas celles qu’on connait en France. Leurs routes sont limitées à 100km/h et n’ont que deux fois une voie, il y a souvent également des priorités sur de nombreux ponts où seulement une voiture peut passer. Comme nous l’a dit une canadienne croisée en auberge de jeunesse: ´en Amérique on casse tout pour faire des routes droites, en NZ on contourne les montagnes avec les routes’
  • Il y a plus de magasins de randonnée que de magasins d’habits classiques en centre ville. Dans absolument toutes les villes il y en a…
  • Il est difficile de croiser des kiwis en voyage! Les backpack semblent n’être utilisés que par les touristes.
  • Ou sont les kiwis? Plus généralement, dans tous les endroits ou nous avons dormi il n’y avait pas de kiwis et les soirs ou nous sommes sortis à Wellington et Christchurch il n’y avait pas grand monde: un mystère qu’on a pas encore résolu…

Trois restaurants originaux à Paris

 

Aujourd’hui je vous parle de trois restaurants originaux pour une soirée qui sort de l’ordinaire.

Vous êtes lassés d’aller à l’italien ou le japonais du coin? Vous connaissez la carte par coeur du restaurant dans lequel vous allez régulièrement avec vos potes? Vous avez donc besoin de changement! (sans mauvais jeu de mots…)

  • Privé de dessert : si vous ne connaissez pas déjà ce restaurant, alors vous devez absolument vous y rendre. Un conseil : réservez-le car c’est souvent rempli!
    • Le principe: la présentation des plats est inversée c’est à dire que les plats ressemblent à des desserts et les desserts à des plats. Ne vous inquiétez pas, on mange quand même salé pour le plat et sucré pour le dessert, ce n’est qu’une question de visuel.
    • Pourquoi je l’aime? Les plats sont faits maison et les produits de qualité. La présentation est toujours top et le service impeccable. De plus, ce restaurant est proche de Pigalle et on peut enchaîner la soirée dans un des nombreux bars du coin.

 

  • La mangerie : au coeur du marais, ce restaurant propose des produits de qualité.
    • Le principe : un restaurant avec une décoration végétale. Il accueille régulièrement des créateurs venant présenter leurs collections.
    • Pourquoi je l’aime ? ce restaurant propose de nombreuses tapas originales et de très bonne qualité : idéal pour partager avec les copains! J’aime le fait qu’on puisse également flâner parmi les produits présentés par les artistes.

 

  • Les chouettes : un restaurant un peu plus chic dans un lieu atypique du quartier du temple.
    • Le principe : c’est un restaurant assez haut de gamme (petits budgets s’abstenir) mais à au moins faire une fois ans sa vie. Le style du restaurant est art déco et comporte une structure à deux étages du style Tour Eiffel. Les mosaïques au sol sont très jolies! La restauration est assez classique avec une qualité de semi-gastronomique.
    • Pourquoi je l’aime? Principalement pour sa décoration, mais également pour le grand choix d’alcools à la dégustation (plus de vingts rhums, whiskys, vodkas…). Il y a moins de choix sur la carte ce qui est pour moi souvent un gage de fraîcheur et de qualité.

 

D’autres articles sur Paris? C’est par ici: