Rome express

Quel regret de n’avoir passé que deux jours à Rome! Il y a tant à visiter et tellement à déguster! Nous avons essayé d’en profiter le plus possible malgré le timing sérré mais je peux d’ores et déjà vous dire que j’y retournerai un jour (surtout que j’ai lancé une petite pièce dans la fontaine de Trévi.)

Pas de rubrique « où manger? » cette fois ci, seulement que voir? (et il y a déjà beaucoup) car je n’ai pas beaucoup aimé ce qu’on a mangé à Rome. J’avais vraiment préféré les restaurants de Milan, Florence et Pise…

Pour deux jours, je vous conseille de prendre un hôtel en centre ville. Pour notre part (nous étions partis à 4), nous avions réservé à l’hôtel Modigliani qui est situé en plein centre ville. Un petit hôtel dans une rue calme dans lequel nous avons apprécié notre séjour.

1er jour:

J’ai regroupé géographiquement les différents monuments que nous avons visité.

  • La Piazza di spagna et la villa borguese: la place de l’Espagne offre une jolie vue de Rome et la villa Borguese est le splendide parc de Rome.
  • Le Vatican et le Castel Angelo: ils sont proches géographiquement. Mon grand regret est de ne pas avoir visité la chapelle sixtine. Je n’avais pas pris de billets en avance et c’était complet… Ne faites pas la même erreur que moi et réservez bien en avance…
  • Le Panthéon et la Piazza Venezzia: je pense qu’il est inutile de présenter le panthéon et en ce qui concerne la Piazza Venezzia c’est une place gigantesque avec le beau palais Venezzia, magnifique de nuit.
  • La fontaine de Trevi et ces restaurants: sympa en fin de journée en dégustant une bonne glace

2ème jour:

On l’a joue plus tranquille pour ce deuxième jour, même si c’est encore bien actif avec la visite des ruines romaines.

Je vous conseille de prendre le pack Colisée + Forum car vous ferez les deux et de réserver en avance comme je vous le disais ci-dessus car Rome après Paris est certainement la ville où j’ai fait le plus la queue pour un musée.

Un deuxième conseil, prenez de bonnes chaussures car les distances entre les monuments sont très grandes.

Bon séjour à Rome!

 

 

 

[Pérou] Le lac Titikaka, Cuzco, le Macchu Picchu et Huaraz

Difficile de trouver un titre à cet article tant nous avons visité de lieux dans cette deuxième partie de voyage au Pérou. (pour voir la première partie c’est ici).

Puno et le lac Titikaka:

Après la découverte du canon de la Colca, nous sommes montés encore plus haut en altitude (3812 mètres) pour nous retrouver sur le lac Titikaka, le plus grand lac navigable à cette altitude. Je ne vais pas vous cacher que c’est à partir de cette étape que j’ai commencé à avoir le mal des montagnes qui ne me quittera plus jusqu’à notre descente jusqu’à un niveau plus acceptable pour mon organisme (en dessous de 2000 mètres). On ne change pas notre parcours mais on le rend moins sportif.

Pour cette première journée au lac Titikaka nous prenons une excursion d’une journée pour pouvoir visiter les fameux villages flottants et également l‘île de Taquile.

Les villages flottants ne nous plaisent pas trop, beaucoup trop touristiques, on aurait aimé éviter et aller directement sur Taquile, car les pauvres habitants voient ces bateaux de touristes débarquer plusieurs fois par jour sur leur île…

Taquile est splendide, on a une petite côte à monter et une vue superbe du lac s’offre à nous, on voit même un bout de la Bolivie, pays avec lequel le Pérou se partage le lac Titikaka. La petite ville et les ruines sur l’île de Taquile sont également très jolies.

Quelques jours à Cuzco:

Difficile de résumer Cuzco en quelques lignes tellement cette ville nous a plu avec ses murailles, ses places splendides et ses petites ruelles.

On voit:

  • La plaza des armas qui est vraiment magnifique
  • les murailles qui entourent la ville
  • Le marché central qui permet de déguster de nombreuses spécialités péruviennes
  • Une fête (en photo) et un défilé où on admire danses et costumes splendides.
  • Le Christ blanc (un peu comme à Rio de Janero mais en plus petit) qui surplombe la ville.
  • Les sites archéologiques inca aux alentours qui sont magnifiques.

On loge au Cuzco Jungle qu’on a beaucoup aimé, situé en plein centre ville et avec sa jolie place intérieure.

La découverte du Macchu Picchu:

 

La visite au Macchu Picchu coûte très cher (autour de 200 euros par personne), elle comprend le train depuis Cuzco, l’hebergement et la visite du site avec un guide. Malgré ce prix, nous ne regrettons absolument pas la visite qui, bien que très touristique, nous a laissé sans voix.

Le train déjà est génial car il est à toit vitré panoramique, il nous permet donc d’admirer les montagnes tout au long du trajet. On arrive à Aqua Calientes, la ville au pied du Macchu Picchu. La ville en elle-même n’offre rien en particulier si ce n’est ces eaux chaudes qui sont plutôt sympathiques. Le lendemain nous partons faire la visite du site. On peut accéder à l’entrée du site en bus (30 min environ depuis Aqua Calientes) ou à pied (2/3h de montée). Nous choisissons le bus car je suis toujours malade et je souhaite garder toute mon énergie pour la visite du célèbre site. L’arrivée est très étrange car nous ne voyons rien, le site est recouvert de nuages (il est alors 6h du matin), mais une heure plus tard, au milieu des ruines, le ciel se dégage pour nous faire découvrir l’incroyable site. A 8h on retrouve notre guide qui parle pas moins de 4 langues (Français, espagnol, anglais et allemand) et pendant une heure on parcourt le site avec lui en écoutant l’histoire de la création de la cité inca. Après cela nous gravissons le Wayna Picchu (Picchu signifie montagne en Queshua) qui nous permet d’admirer une dernière fois le site du Macchu Picchu avant de reprendre le train vers Cuzco.

Huaraz et Trujilo dans le nord du pays

De Cuzco, nous partons pour Huaraz afin de visiter les glaciers éternels à plus de 6000 mètres d’altitude. Avec mon ami le mal des montagnes, j’ai l’impression que 100 mètres équivalent à 1km… Mais je profite quand même à l’arrivée du paysage incroyable…

On ne reste pas longtemps à Huaraz car on reprend un bus direction Trujilo, afin de visiter les ruines Chan-Chan de la civilisation Chimu (qui a vécu au Pérou avant de se faire déloger par les incas) dans le désert. C’est impressionnant d’être la veille dans un glacier et le lendemain dans un désert. On profite des environs également en visitant plusieurs sites Chimu en utilisant les bus collectifs, une expérience à part entière tant la conduite dans cette ville à collines est chaotique!

Notre hébergement à Huaraz c’est le Hostel Alpaz Huaraz qui a un bon rapport qualité/prix. A Trujilo on est au Libertad Hotel, un hôtel simple mais agréable.

Ce qui ne nous manque pas en voyage…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après quelques mois à voyager, nous nous sommes demandés ce qui nous manquait de notre quotidien et en fait on en est venus a faire une liste de ce qui ne nous manquait absolument pas…

  • Ne plus avoir de réveils : a part quand on a un avion/bus/train ou une excursion mais en tout cas on ne se lève jamais à la même heure deux jours d’affilée!
  • Manger à des heures fixes et tant mieux! On ne mange que quand on a faim et au final on mange que ce dont on a besoin et on se sent bien mieux!
  • Se lever le matin par choix et non par devoir, on ne va pas visiter tous les jours mais quoi qu’il arrive on se lève toujours avec plaisir!
  • Ne plus prendre les transports en heure de pointe, bon en asie c’est un peu l’heure de pointe tout le temps mais bon on est plus relax pendant les trajets ça c’est sur!
  • La ville! Et pourtant je suis une fille de la ville, mais après une semaine en pleine nature c’est vraiment étrange de revenir en ville et ce qui me manquait avant (bar, restaurants, magasins) ne m’intéresse pas plus que ça. Je préfère mille fois découvrir de nouveaux paysages et rencontrer des personnes 🙂
  • La routine: les jours se succèdent mais ne se ressemblent pas! On ne sait jamais comment va finir la journée et ce qu’on aura découvert et c’est surement ce qui me plait le plus dans ce voyage!
  • Le confort: en fait on s’habitue vite à la vie de voyageurs ou backpack comme on l’appelle ici (voyageurs en sac à dos), notre maison c’est notre sac et au final qu’importe ou on le pose ou l’endroit où on dort.
  • La nourriture! Et pourtant en étant français, je pensais que le fromage ou la charcuterie allait me manquer cruellement et en fait… non! La nourriture en asie du sud est est tellement diversifiée qu’on ne s’en lasse pas

Good Morning England ! (Londres)

J’adore Londres et je pourrais y passer plusieurs semaines sans m’ennuyer. Mais si je n’avais que un week end, voici ce que je privilégierais :

Jour 1 – Londres touristique :

  • Arrêt en métro (ou à pied si vous êtes chanceux et que vous logez en plein centre) à Oxford Circus et direction Regent street (en m’arrêtant à Hamleys, l’incroyable magasin de jouet) pour du shopping, où Soho ( en s’arretant dans le magasin Liberty ) pour ces jolies rues jusqu’à Picadilly circus.
  • Marche vers Covent Garden en passant par Leceister square.
  • Déjeuner à Busaba Eathai (celui de covent garden)
  • Marche de covent garden vers Trafalgar square et jusqu’à Big Ben.
  • Fin de journée dans Hyde Park avec un passage obligatoire devant les grilles de Buckingham Palace.
  • Soirée proche de Picadilly circus ou Tottenham court road afin d’aller voir une comédie musicale (je vous conseille vivement Mamma Mia!) et dîner où vous voulez (vous pouvez jeter un coup d’œil à mon article où manger à Londres? )

Jour 2 – Londres shopping & quartiers périphériques :

  • Le matin place au shopping : je ne vous conseillerai pas bond street mais plutôt high street kensington (en effet, il y a énormément de monde sur bond street). Si j’ai deux magasins à vous conseiller ce serait « TK Maxx » où vous trouverez de nombreux vêtements de marque à prix cassés et « Primark » (qui existe désormais en France…).
  • Pour le repas de midi, je vous laisse voir la liste des restaurants que je conseille ci-dessus
  • Pour l’après midi, si c’est un samedi, je vous conseille d’aller faire le marché de Notting Hill et sinon d’aller passer l’après midi dans le quartier de Camden.

Bon week end à Londres!

Préparer son voyage: bénéficier des bons plans

Comme je l’avais dit dans mes précédents articles, il est primordial de s’inscrire à des newsletters afin d’économiser sur le prix de vos billets d’avion, bus et transports en général…

Si il n’y a qu’une seule newsletter à recevoir, c’est celle là! Voyages pirate n’est ni une agence de voyage, ni un comparateur voyage mais une équipe qui cherche les meilleurs deal (et souvent erreurs de prix) autour du voyage. Ils les postent ensuite sur le site donc il vaut mieux être rapide pour en bénéficier.

C’est grâce à ce site qu’on a pu acheter des billets à 1 euro en bus pour la Nouvelle Zélande 😉

  • Les compagnies aérienne low cost

Nous nous étions inscrits à plusieurs newletters comprenant des compagnies classiques et des compagnies low cost. Aurant vous dire que même avec des promotions, les companies classiques n’étaient toujours pas au prix des low costs.

De mon point de vue, il suffit donc de s’inscrire uniquement aux newsletters des compagnies low cost.

Pour l’océanie et l’asie : Jetstar, Tigerair et AirAsia. Attention je n’ai mis que les compagnies qui étaient le plus intéressantes en terme de nombre de destinations, il existe en effet beaucoup plus de compagnies low cost qui ne desservent souvent qu’un seul pays…

  • Les blogueurs voyage:

Rendez vous ici pour voir un article sur mes bloggeurs préférés.

La majorité de vos questions trouveront une réponse sur ces blogs car on se pose TOUS les mêmes questions.

J’indiquerai juste une précision qui concerne les réductions pour les vols intercontinentaux, les frais bancaires, les assurances… Il vaut mieux regarder les bloggeurs de votre continent car les offres et les réductions ne s’appliquent malheureusement pas partout comme vous pouvez vous en douter.

[Pérou] Lima, Aréquipa et le Canon de la Colca

Le Pérou est certainement un des plus beaux voyages qu’on ait jamais fait, tant au niveau culturel qu’au niveau nature. Je ne sais même pas pourquoi on hésiterait à faire ce voyage tant il y a à voir et découvrir. Ce pays permet de passer par des paysages à couper le souffle entre montagnes, plages et déserts mais également de voir l’incroyable gentillesse des péruviens.

On vous emmène pour quinze jours à la découverte de ce pays fabuleux…

Deux jours à Lima

La capitale Lima est un peu un passage obligatoire pour toute personne se rendant au Pérou à part si vous faîtes le choix de faire de nombreuses escales… Et c’est tant mieux car cette ville est au bord de l’océan et vous permet de vous remettre du décalage horaire avant de commencer votre ascension dans les montagnes péruviennes.

Lima est une ville riche en jolies églises, petites rues et c’est également le moment de faire de jolies découvertes culinaires: pour notre part du ceviche (miam!) et on a aussi goûté de l’Inca Cola, la boisson locale, bon celle-ci était un peu trop sucrée à notre goût!

Pour vos déplacements, rien n’est plus facile que la petite carte rechargeable qui vous permet de prendre n’importe quel bus, et ces derniers ont leur voie privilégiée sur les grands axes ce qui évite d’être coincé dans les bouchons 🙂

On a visité:

  • La plazza Major: magnifique place qui vous rappelleront les places espagnoles bordées par des monuments magnifiques. Notamment le palais du gouvernement et l’immense cathédrale.
  • La plazza san martin
  • L’église et le couvent de Saint François d’assise
  • Le long de la côte du quartier Miraflores qui offre de magnifiques vues de l’océan

On dort dans le quartier de Miraflores à la Casa de Baraybar qui est aussi colorée que jolie!

Deux jours à Aréquipa:

On prend un vol de Lima à Aréquipa. On se retrouve à 2335 mètres d’altitude et le manque d’oxygène se fait déjà sentir. On gravit quelques marches pour arriver à notre chambre d’hôtel et on est déjà essoufflés!

Pour ce premier soir à Aréquipa, on découvre le Pisco Sour, le cocktail péruvien le plus connu à base de Pisco (l’alcool local), de citron et d’oeuf! Plutôt pas mal mais pas forcément une bonne idée quand on a déjà la tête qui tourne.

Le lendemain on parcourt la ville qui est un véritable coup de coeur! Le centre ville historique est même classé au patrimoine mondiale de l’unesco. Si vous vous levez assez tôt vous voyez les immenses volcans qui entourent la ville (ils sont cachés par les nuages plus tard dans la journée). C’est magnifique et très impressionnant. La place centrale est très jolie, mais le joyau de cette ville c’est son couvent, le plus grand au monde! Le couvent de santa Catalina est constitué de petites pièces et places qui se succèdent avec des fontaines et des murs multicolores, c’est vraiment un endroit magnifique.

A Aréquipa, on loge au Posada Nueva Espana qui dispose d’une adorable cour intérieure dans laquelle on a pris nos petits déjeuners.

Escale dans le canon de Colca:

Avant notre arrivée au lac Titikaka, on s’arrête dans le canon de la Colca, c’est un des plus grands canon au monde… On s’arrête pour une nuit où on fait une randonnée avec un péruvien qui a parcouru les Etats Unis à pied! On parle bien entendu plus du Pérou et il nous fait découvrir des plantations de qinoa de toutes les couleurs (blanc, rouge et vert), bien que courte cette balade est épuisante car nos corps ne sont clairement pas encore habitués à l’altitude!

On vous retrouve pour la suite de cette aventure dans un autre article avec la découverte du lac titikaka, de Cuzco, du Macchu Picchu et du désert de Huaraz!

 

Des applications pour vous aider en voyage #2

Je fais suite au premier article sur le sujet. Je vous parle aujourd’hui d’autres applications que nous avons utilisé (et que nous utilisons toujours) pendant notre voyage.

  • Maps.me: un peu le même intérêt que google map sauf pour deux choses. On a pu telecharger les cartes du Cambodge et de la Thaïlande qui n’étaient pas disponibles sur google map. Et on peut rajouter des points d’intérêt en hors ligne (ce qui n’est pas possible sur google map). Dernier point: il y aussi les points d’interêt aussi de renseignés ce qui est plutot cool.
  • Grab: c’est le Uber de l’asie. Uber existe quand même mais il y a beaucoup moins de véhicules disponibles.
  • Agoda et booking que je n’avais pas mis dans mon précédent article. Agoda est souvent moins cher que booking en Asie.
  • Skype: je pourrais également vous parler de whatsapp et viber mais l’avantage de skype est qu’on peut l’utiliser avec des personnes ne disposant que d’un ordinateur (et pas d’un smartphone)
  • Campermate: utile pour l’Australie et la Nouvelle Zélande. Elle recense tous les campings de ces pays, en les classant par prix et avec le détail des facilités disponibles. Le GPS Intégré est un vrai plus.
  • L’application ‘santé‘ sur iPhone: cela ne nous a pas effectivement ‘aidé’ mais c’est plutôt cool pour savoir combien de kilomètres on a marché dans la journée. (Sinon dans le même genre il y a aussi les applications podomètre ou pacer qui sont aussi très bien)