Un Kanelsnegle à Copenhague

 

Copenhague est la première ville scandinave qu’on a visité et ça m’a donné envie de découvrir un peu plus le Danemark mais également d’autres pays du nord de l’Europe.

Les deux éléments qui nous ont marqué à Copenhague sont d’abord la décoration scandinave et ensuite le prix de la nourriture.

  • Nous avions loué un appartement AirBNB et on s’est retrouvé dans un appartement de hipster décoré de façon très épuré entre bois et meubles bruts, entre moderne et vintage.
  • Même si on nous avait déjà dit que le prix des repas serait élevé, on a quand même été surpris. Pour vous donner un ordre d’idée, un repas type « snack » coûte entre 20 et 30 euros!

Que faire à Copenhague?

  • Je commence par le plus connu de Copenhague: La petite sirène! Alors la taille va vous surprendre, mais effectivement la statuette est très mignonne! Même si vous n’êtes pas fan, la balade dans le parc pour arriver jusqu’à la statue vaut le détour. Je vous conseille de prendre un vélo (c’est plus sympa!), nous ne l’avions pas fait et on a un peu regretté.
  • Encore autre chose de connu, les maisons de Nyhavn. Vous passerez automatiquement devant car elles sont dans le port de Copenhague qui est très mignon et en plein centre.
  • Nous avons également visité la Carlsberg factory, comme le Guiness store de Dublin, on nous emmene dans l’histoire de la marque, la fabrication de la bière et une degustation en fin de parcours.
  • Certainement la visite que j’ai préféré à Copenhague: Tivoli. C’est un ancien parc d’attraction qui existe depuis presque deux siècles. C’est très féerique et même sans faire d’attraction la balade dans le parc est très sympa.
  • Se promener dans le quartier de Christiania : ce quartier est particulier car on prétend qu’il n’y a aucune règle qui le régit, les personnes qui y habitent sont « libres » des taxes, de l’état… Il est interdit d’y prendre des photos ou faire des vidéos et il y a beaucoup d’évènements en plein air, concerts, artistes. C’est très atypique et on a beaucoup aimé aussi.

Que faire autour de Copenhague?

  • Aller à Roskilde pour voir les tombeaux des rois du Danemark et visiter le musée des bateaux viking. Pour y aller nous avons pris un train de la gare de Copenhague qui nous a déposé à Roskilde, de là nous avons marché jusqu’à la cathédrale qui est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Ensuite nous sommes allés visiter le musée qui abrite des bateau retrouvés dans la baie de Copenhague. On nous explique également le quotidien des danois à l’époque viking: très intéressant et ludique!
  • Explorer le château de Hamlet: Helsingor. Nous avons également pris le train de Copenhague, c’est vraiment très facile de s’y rendre. Le château est plutôt joli!

Ou manger?

Nous avons fait un seul restaurant scandinave que je vous recommande.

Pour les autres repas, nous avions pris des sandwichs où acheté en supermarché.

N’oubliez pas néanmoins de déguster un Kanelsnegle (roulés à la cannelle ou cinamon roll) dans une boulangerie, c’est délicieux!

Bonne visite!!!

 

Publicités

[Nouvelle-Zélande] Les Coromandels en trois jours

Les Coromandels c’est une région à 2h de route au sud-est d’Auckland. Elle est connue grâce à ses côtes sublimes qui donnent sur l’Océan.

1 er jour : Jardins aquatiques et Coromandel town.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On se réveille a Te puru car on est arrivés tard d’Auckland. On a dormi dans une caravane rénovée en cabine moderne trouvée sur Air BNB.

Direction les Raupaura gardens, ces jardins aquatiques à 20 minutes au nord de Te puru. L’endroit est très mignon et on est les seuls à le visiter, c’est un jardin privé aménagé pour faire une balade de 45 minutes au milieu de plantes et de mares.

On s’arrête quelques kilomètres plus loin pour faire une petite marche afin d’admirer des Kauri. Le Kauri est un des arbres les plus anciens de la Nouvelle Zélande et le plus vieux dans le pays atteint les 3000 ans.

On continue notre route jusqu’à Coromandel Town. Apèes une pause à Whitiangi qui est une ville côtière très jolie. on s’arrête au Waiu falls qui permet de faire une petite marche jusqu’à une jolie cascade mais également parmi les kauri.

Je vous conseille de vous arrêter au i-site de Coromandel town pour avoir d’autres informations touristiques dans la région. Cela nous a permis de nous faire conseiller deux balades autour de la ville que je vous conseille fortement:
Kauri Block Walk qui permet d’avoir un joli point de vue sur Coromandel town et la baie.
Long bay walk, un peu plus loin de la ville et on l’a fait une heure avant le coucher du soleil. Une balade dans la forêt d’une heure qui se termine sur une plage qui permet d’admirer le coucher du soleil rose sur la baie: magique!

On dîne à UMU restaurant que je vous recommande chaudement: les pizza maison sont délicieuses!

Ce soir là on dort au Potery Lane cottage a Coromandel town, très agréable et en plein centre.

Deuxième jour: Coromandel Coastal Walkway

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain, on file pour une heure trente de route direction la Coromandel coastal walkway, cette randonnée iconique des Coromandels.
La route est incroyable car on longe les falaises, on voit toujours les magnifiques paysages vallonnés et l’océan.

La balade en elle-même est top, passant dans la forêt mais longeant la côte avec une vue incroyable sur les eaux turquoises. Elle est plutôt facile mais assez longue (10km aller simple), on ne fait donc qu’1/3 de la balade jusqu’au premier point de vue qui nous permet de voir les Great Bareer Islands.

Ce soir là on dort dans un Airbnb à Matarangi tenu par une famille kiwi adorable.

3 eme jour : Hot water beach et Cathedral Cove

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain on se balade autour du village de Matarangi qui est vraiment agréable au bord de la plage et dans la forêt.

On continue par les deux endroits les plus connus des Coromandels: la Hot Water Beach et la Cathedral cove.

Premier stop le matin à Hot water beach, attention pensez bien a vérifier les marées avant car cette plage n’est accessible qu’à marée basse. Sa particularité c’est que de l’eau chaude (venant des activités volcaniques de la région) rencontre l’eau de la mer. Munissez vous d’une bonne pelle pour creuser votre « piscine » et vous n’avez plus qu’à profiter du jacuzzi maison. On était en plein hiver quand on y est allés et aucun problème pour rester dans l’eau chaude 🙂
Après une heure de route on arrive à Cathedral cove, de là on peut faire une bonne marche pour accéder à la célèbre grotte en forme d’arche. Très jolie mais je trouve que c’est plutôt la marche qui donne jusqu’à la grotte qui vaut le détour avec ses jolies vues sur les plaines et l’océan. Pour la petite histoire, c’est la qu’a été tourné un des films du monde de Narnia.

C’est déjà le retour à Auckland et on en a pris plein les yeux!

Vous voulez en découvrir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

Vaincre le décalage horaire

IMG_4568

Le décalage horaire… Il peut vous gâcher les premiers jours de vacances… ou pas! Comment s’adapter au mieux pour être en forme dès le début des vacances? Je sais que cet article peut paraître un peu redondant tant il y a d’articles sur le sujet mais je n’ai pas encore trouvé d’article qui donne les astuces en fonction de si vous êtes un bon/mauvais dormeur ou si vous voyagez à l’est ou à l’ouest 😉

Conseils classiques:

  • Je règle ma montre/mon téléphone sur l’heure de ma destination dès l’entrée dans l’avion.
  • Je prend tous les repas de l’avion (même si vous n’avez pas faim) , même si c’est juste pour grignoter car ils sont calculés par rapport à votre pays d’arrivée.
  • Je bois énormément d’eau car l,avion déshydrate énormément et ça joue également sur l’organisme!
  • Si j’arrive en journée, je ne reste surtout pas en intérieur, il faut prendre le soleil (quelque soit la saison), c’est le meilleur moyen pour faire comprendre à votre corps ces nouvelles horaires. Je n’oublie pas de bonnes paires de lunettes de soleil et de l’huile essentielle de menthe poivrée (pour faire face aux potentielles migraines).

Voyage vers l’ouest (probablement aux Amériques si vous êtes européen):

Vous allez probablement prendre un vol le matin et arriver en début/milieu d’après midi (on est d’accord qu’il y a également des vols toute la journée)

  • Dormez dans l’avion si vous arrivez en matinée/début d’après midi car sinon la journée va vous paraître TRES longue… Essayez de ne faire qu’une sieste dans l’avion si vous arrivez en fin d’après-midi…
  • Ne dormez SURTOUT pas l’après midi et passez votre après midi dehors (voir conseil si dessus)
  • Ne vous couchez pas avant 22h30, ça vous évitera (peut être) le réveil à 4h du matin. Évitez donc de vous allonger jusqu’à 22h sinon c’est sûr et certain vous sombrerez dans un sommeil très profond!

Voyage vers l’est (probablement l’Asie si vous êtes européen):

Votre vol va probablement être de nuit. (même si encore une fois il peut y avoir des vols toute la journée).

  • Essayez de dormir la première partie du vol pour être assez fatigués afin de vous endormir plus facilement la première nuit. Si vous voulez vous « empêcher » de dormir, essayez de faire des allers retours dans l’avion toutes les heures pour réveiller votre corps.
  • Restez dehors la première journée (avec les mêmes conseils qu’au dessus)
  • Couchez vous tôt (21h) le soir pour espérer ne pas vous endormir trop tard.

Si vous voyagez la journée, ne dormez surtout pas dans l’avion car vous allez arriver en soirée et vous risquez d’avoir des difficultés à dormir…

[Nouvelle-Zélande] Entre Océan et randonnées à Whangarai

Bienvenue dans le Northland! une région qui nécessite assurément une bonne semaine d’exploration! Comme vous savez en Nouvelle-Zelande les distances sont immenses car on ne peut jamais rouler très vite.

Pour deux jours, on décide de rester autour de Whangarai, la grande ville du Northland. En partant d’Auckland il vous faudra environ deux heures pour rejoindre Whangarai.

Premiere journée: sud de Whangarai et Whangarai Heads

IMG_9046.JPG

En chemin, on s’arrête au Waipu Caves. Pour les fans de Glowhorms c’est l’occasion parfaite d’en voir et en plus c’est gratuit! Pour cela il vous faudra emprunter une route de graviers pendant une demi heure et ensuite l’entrée des caves est devant vous. Equipez_vous de lampes torches et de chaussures qui vont dans l’eau car la marche est de deux kilomètres a l’intérieur. Nous n’avons pas fait la marche (car nous n’avions pas les bonnes chaussures) mais même en avançant de 100 mètres vous assisterez à un splendide spectacle de glowhorms.

On repart ensuite à Whangarai pour un stop courses. Je vous conseille d’ailleurs d’y faire le plein car vous avez tout ce qu’ils vous faut. L’essence y est également peu chère car il y a un port pétrolier tout proche.

Cap ensuite sur les Whangarai falls à 30 min au nord de la ville. Un stop sympa car les cascades sont impressionnantes. On n’y vient pas pour la marche car on en a pour 10 minutes aller-retour.

L’après midi on décide de faire une randonnée dans les Whangarai heads. J’avais regardé sur le site de conservation et ils en listaient quelques unes. N’oubliez pas de checker dans les cafés locaux car  la région du northland vous en indique d’autres possibles sur de petits prospectus très utiles.

Deuxieme journée: Mermaid Pools et Bream Heads Coast

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Apres une nuit a Whangarai, direction les mermaid pools.

Ces piscines naturelles à fond clair donnent des couleurs incroyables. Après une demi heure de voiture on arrive sur le parking (non indiqué sur googlemap ou maps.me mais bien existant je vous rassure) mais malheureusement difficilement accessible a marée haute! Je vous conseille vivement de vérifier l’horaire des marées ici contrairement à nous…
On est pas venus ici pour rien, et on ne peux pas attendre trois heures donc on y va quand même. On enlève nos chaussures par endroits et l’eau ne nous arrive qu’aux genoux donc c’est gérable 🙂
La vue ne nous déçoit pas et la balade en elle-même en partie dans la forêt et sur le bord de mer est vraiment agréable.

On finit notre journée sur la Bream Head coast pour faire une autre balade : on mixe deux balades les Peach cove track et Smugglers Bay loop track.

C’est déjà le retour a Auckland. mais on a hâte de retourner dans le Northland pour en découvrir un peu plus!

Vous voulez en découvrir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

Surprenante Dubaï

Les émirats n’ont jamais fait parti des pays qui m’attirent car je n’adhère pas vraiment avec le concept de pays crées de toute pièces au milieu d’un désert. J’admet que je n’aurais peut être jamais visité le pays si cela n’avait été lors d’un voyage professionnel. Et j’ai été agréablement surprise par cette ville et ses richesses.

Découverte de Dubaï côté mer

IMG_1823

Déjeuner au bord de la Marina. Le temps est tellement chaud que nous ne pouvons rester au soleil. Nous ne sommes pourtant qu’en juin

Sortie en catamaran autour de certaines des îles artificielles de Dubaï appelées les Palm Islands car depuis le ciel elles forment un palmier: Ce ne sont pas les îles artificielles qui m’ont marqué, mais plutôt les eaux chaudes dans lesquelles nous nous sommes baignés… Il faisait tellement chaud qu’il n’était pas possible de rester plus de 1h dans l’eau.

Dubaï entre souk traditionnel et centre commerciaux et building gigantesques…

IMG_1894

On visite un souk de Dubaï: on sort enfin de la ville luxueuse pour découvrir un marché plein d’épices et de tissus. Le Souk de Bur Dubaï est très joli avec ces arcades en bois et situé au bord de l’eau.

Nous montons ensuite en haut du Burj Khalifa, impressionnant mais également étonnant car on voit la ville mais surtout son désert qui l’entoure et les tempêtes de sables sont impressionnantes.

Le soir nous assistons au spectacle des fontaines au pied du burj khalifa, c’est le plus impressionnant au monde car il a le plus grand système de fontaines synchronisées. Il est immense et tout en sons et lumières. On en profite également pour visiter le Dubaï Mall, le plus grand centre commercial au monde! Vous l’aurez compris, Dubaï aime tout faire en grand!

Dubaï et son désert

IMG_1947

Découverte du désert avec une sortie en 4X4, plutôt impressionnant quand on sait qu’il faut un permis spécial pour rouler dans le désert. Les dunes sont immenses et gare au mal des transports car on y réchappe pas.

On passe l’après midi à tester des activités locales:

  • Surfer dans le désert: oui oui on descend les dunes sur un surf
  • Se faire poser du henné, avec de jolis dessins sur nos bras et jambes
  • Fumer la chicha avec des dizaines de saveurs différentes
  • Prendre des photos en tenues de dubaïote (je n’ai pas testé cette dernière car ce n’est pas vraiment mon truc…)

Le soir nous assistons à un magnifique spectacle de danseurs nomades et nous dégustons un délicieux tajine. La nuit pleines d’étoiles dans le désert est magnifique!

Trois adresses pour manger néo-zélandais à Auckland

Commençons par le fish&chips!
Auckland est assurément une des meilleures villes au monde pour manger du poisson et des fruits de mer et d’ailleurs vous verrez que des restaurants à fish and chips vous en avez BEAUCOUP! Si j’en ai un a vous conseiller c’est le Ocean Seafood Downtown qui se trouve proche de silo parc. Pourquoi ça? Pour deux raisons: la première c’est que vous êtes sur le port donc au plus proche de l’arrivée de poissons et la deuxième c’est que vous êtes juste en dehors du marché au poisson donc le choix est absolument dingue!

La cuisine traditionnelle kiwi 
Manuka est un des restaurants les plus connus de Auckland pour ses menus typiquement kiwi comme on dit ici… des tartes, des potées et toujours une cuisine autour de la mer. J’ai testé la clam chowder: une soupe a la crème et aux fruits de mer avec du vin blanc et des aromates… un délice! Les plats sont copieux donc allez y plutôt le midi et en plus vous pouvez profiter du port de Devonport qui offre une des plus belles vues de Auckland CBD.

Manger de la nouvelle cuisine kiwi 
Crave café c’est un peu le restaurant hypster à la mode avec de beaux tableaux et une jolie mezzanine mais en fait on y croise des amis, familles, des couples car l’endroit est juste parfait pour tout le monde. La carte est petite pour ne proposer que des produits frais et c’est de la ´nouvelle cuisine ´ kiwi. On retrouve des produits locaux cuisinés de manière originale (épices, aromates, associations de saveurs) et présentés joliment. Mention spéciale pour les nombreux gâteaux qui sont tous absolument délicieux!

[Chine] Découvertes et Casse-tête chinois :)

Après plusieurs voyages un peu partout dans le monde, je peux vous dire que voyager en Chine a certainement été le voyage le plus compliqué que j’ai fait et cela pour plusieurs raisons: personne ne parle anglais, on s’attend à que vous parlez chinois, rien n’est jamais définitif (réservations…)… Je pourrais vous en faire une liste très longue… Malgré ça, c’est un pays d’une richesse culturelle folle et avec des paysages époustouflants. Nous avons choisi de visiter ce pays par nous-même, mais je vous conseille fortement de passer par un voyage organisé si vous voulez éviter les petits problèmes qu’on a eu (rien de grave mais épuisant quand on est là que deux semaines).

On a décidé de faire un peu le parcours que tout le monde fait:

Shanghai en deux jours

Nous atterrissons à Shanghai et commençons avec deux jours sur place afin de s’immerger dans la culture locale:

  • On loge en centre ville et donc posons nos affaires dès que nous arrivons. Nous remarquons tout de suite la pollution, de nos yeux mais également quand nous nous déplaçons, il m’est difficile de parler en même temps que je marche…
  • On visite le quartier du « Bund« , ce gigantesque quartier d’affaire ainsi que people’s square et on monte en haut du World financial center afin d’admirer la ville de nuit.
  • On se balade dans Yu Yuhan garden, qui est très touristique mais c’est néanmoins un joli jardin typique en Chine
  • On visite l’ancien quartier de Shanghai, magnifique pour ces jolies maisons.

Conseils au voyageurs:

  • Il est également facile d’atterrir dans plusieurs villes de Chine car le pays est très bien desservi.
  • Pour relayer l’aéroport au centre ville, rien n’est plus facile que de prendre le train: rapide et confortable. Par contre une fois arrivé au centre je vous conseille vivement de prendre un taxi car il est plutôt difficile de s’orienter.
  • Une fois sur place les métros sont vraiment faciles à utiliser et permettent de relier facilement les différents quartiers de la ville.
  • Nous n’avions pas pu prendre nos billets de train depuis la France (impossible de payer avec notre carte française et les agences de voyage en France refusent de nous prendre seulement des billets de train, il fallait prendre tout le circuit avec eux). Nous avons passé une demi-journée entre gare et agence de voyage locale pour prendre nos billets de train (qui ne nous comprenaient pas où qui nous disait que tout était complet)… Le plus facile en fait c’était d’aller dans un hôtel de luxe qui s’en s’ont occupé en une heure moyennant une petite commission…

Suzhou en une journée

On passe seulement une journée à Suzhou et on en profite pour visiter les jardins de l’humble ambassadeur mais surtout goûter à la spécialité locale: les Dim Sum, il y en a partout dans la ville et ils sont vraiment délicieux.

Conseils au voyageurs:

  • Pour aller à Suzhou le plus simple c’est de prendre le train depuis Shanghai, le soir nous avons repris le train direction Pekin (Beijing en local). Attention, il n’y a pas de consigne à la gare, si vous voulez laisser vos bagages pour la journée, mieux vaut s’adresser à un hôtel.

Pékin sur quatre jours

Pekin est une ville immense et il y a énormément à visiter, partez tôt le matin pour éviter la foule car tous les endroits à visiter ouvrent très tôt. La ville est très polluée donc je vous conseille de prendre des masques que vous jeterez à la fin de chaque journée (achat en pharmacie avant le départ).

  • On visite la Cité interdite: après plusieurs tentatives infructueuses (trop de monde et le lundi c’est fermé…) nous nous sommes décidés à nous lever à 5h du matin afin d’arriver là-bas une heure avant l’ouverture. C’est plutôt pratique car cela vous permet d’être les premiers sur le site et ainsi d’éviter les tours organisés dont les guides parlent au mégaphone… L’endroit est bien entendu splendide et impressionnant, on en apprend beaucoup sur la vie de l’empereur et la signification de chaque pièce.
  • Le palais d’été: une petite pépite méconnue avant d’arriver en Chine, et pourtant… Peut on parler de ces immenses jardins? De ces palais magnifiques? et du bateau en marbre blanc? Il est difficile de faire ça en une journée car c’est très grand et je pense qu’il faut y consacrer plusieurs journées (Je regrette clairement de ne pas y avoir consacré plus de temps).
  • La grande muraille de Chine: un incontournable de la Chine, ce n’est pas tout près de Pekin (au moins 2h de voiture) et on vous fera surement visiter une portion touristique, car oui on parle ici de portion tant la muraille s’est dégradée. Certaines ont été rénovées et permettent de s’y balader en toute sécurité. Nous avions prévu de faire une partie moins touristique (Mutianyu) mais cette dernière étant en travaux nous nous sommes rabattus sur Badaling. C’est bien sur incroyable, en plus en automne les couleurs des paysages aux alentours étaient vraiment magnifiques. On est un peu à Disneyland (car il y a beaucoup de monde) mais c’est quand même très beau. La montée s’effectue en téléphérique et la descente en toboggan ce qui est plutôt cool.

Conseil aux voyageurs:

  • N’hésitez pas à confirmer plusieurs fois vos réservations, vous pourriez avoir la mauvaise surprise comme nous d’avoir votre excursion pour la muraille de chine annulée car la partie qu’on voulait visiter était en travaux. C’est nous qui avons insisté pour faire une autre partie sinon on ne nous la proposait pas d’office (différences culturelles bonjour!).

X’ian en deux jours:

Depuis Pekin, on prend le train pour aller à Xian, je vous conseille de réserver en avance car les trains sont pris d’assaut! Nous n’avons pas pu prendre un train de nuit comme nous le souhaitions et nous avons donc perdu une journée dans le train…

A X’ian on visite l’armée enterrée découverte en 1974. Et en fait c’est un véritable site archéologique que nous visitons, il est immense et il y a toujours des recherches en cours. L’armée est très impressionnante avec une émotion forte qui se dégage de chacun de ces soldats (plus de 6000!) qui arborent tous un visage différent en terre cuite. Le site est assez bien fait avec beaucoup d’explications sur la signification de chacune de ces statues.

Une autre chose à faire à Xi’an est de visiter son immense mosquée… Malheureusement nous n’étions sur place que deux jours et nous n’avons pas pu la visiter.

Yangshuo en deux jours

Depuis Xi’an, nous prenons cette fois ci l’avion direction Yangshuo: cette région regorge de pépites naturelles, c’est également de ce fait (malheureusement) un site très touristique.

A Yangshuo, on vient principalement pour deux choses: ces pains de sucre et ces rizières:

  • Nous faisons un tour en bateau (qui est en fait un radeau en bambou avec un moteur) le long de la rivière Li pour admirer les pains de sucre, le paysage est assurément très poétique!
  • Nous louons un vélo une journée pour nous rendre au Moon Hill Scenic Area, un point de vue qui surplombe les environs.
  • Nous continuons par une journée dans les rizières et pas n’importe lesquelles: les rizières en terrasse de Longji qui sont classées au patrimoine mondiale de l’UNESCO. En plus d’être grandioses, le site permet de se promener sans abîmer la beauté scénique de l’endroit.
  • Yangshuo c’est également une ville qui a une bonne vie nocturne et nous faisons la rencontre, dans un bar, d’un groupe de chinois qui étaient là en voyage professionnel. Nous avons une conversation très intéressante avec l’un d’entre eux qui nous confie la difficulté de vivre en Chine: entre la quasi impossibilité de sortir du pays (très difficile d’avoir un visa), ce que c’est que d’être un enfant unique (car ils le sont tous) et le rythme effréné de leur conditions de travail (pas de week end et très peu de vacances). On est étonnés de leur franchise dans un pays qu’on croyait beaucoup plus fermé.

Conseil aux voyageurs:

  • Avant de réserver une excursion, assurez vous que vous aurez une partie en anglais. Notre excursion dans les rizières n’était quasiment qu’en chinois….

C’est déjà la fin de notre voyage et on retourne à Shanghai en avion pour reprendre un autre avion vers la France. Un voyage étonnant!

D’autres articles sur la Chine: