[Malaisie] Kuala Lumpur et Malacca

Pour notre dernière semaine en Malaisie nous visitons le sud avec Malacca et Kuala Lumpur.

On passe d’abord à Singapour car on avait adoré au début de notre séjour et voulions y repasser quelques jours.

Nous sommes allés aux Universal Studios de Singapour et c’était plutôt génial. En une journée vous avez largement le temps de faire toutes les attractions et la plupart des spectacles. Certaines attractions vous réservent des pépites niveau 4D, on a été bluffés notamment par l’attraction Transformers. On retourne le soir voir le spectacle de Garden by the bay qui est cette fois ci sur le thème de Star Wars. Et on oublie pas un petit passage à Din Thai Fung, notre restaurant favori de Singapour spécialisé dans les Dim sum.

De Singapour nous repartons pour Malacca. Il faut savoir que le passage à la frontière est plutôt très long… il vous faudra entre 1h30 et 2h pour aller de Singapour (centre) à Jorha Barhu (la ville frontière en Malaisie).

Le passage à frontière:
Quoi qu’il arrive vous ne pourrez pas le faire a pied, vous devez prendre un bus jusqu’à la frontière singapourienne pour faire votre tampon de sortie, puis vous reprenez ce même bus jusqu’à la frontière malaise pour faire votre visa. Autant vous dire que je vous recommande l’avion pour faire Singapour – Kuala Lumpur (il y a des bus qui partent de l’aéroport pour Malacca).

Et en détail ça se passe comment?
Vous allez jusqu’à la station de métro Burgis à Singapour, de là vous marchez environ 500 mètres jusqu’à la gare routière de Queen street. Vous avez alors deux options:
– Prendre un bus jusqu’à Woodland (juste à la sortie de la frontière a Jorha Barhu)
– Prendre un bus qui va vous déposer autre part en Malaisie
Nous avons pris pour notre part le bus jusqu’à Larkin qui est la gare routière de Jorha Barhu, de là, nous avons pris un autre bus pour Malacca. Vous pouvez également prendre un bus directement pour Malacca depuis Singapour mais cela vous coûtera deux fois plus cher.

Deux jours à Malacca:

Melaka ou Malacca ne vous laissera pas indifférent! Cette ville classé au patrimoine de l’Unesco regorge de joyaux architecturaux.

Nous avons visité:

  • Les deux rues principales Jonker Street et Jalan Tun Tan Cheng Lock
  • La maison malaise Baba et Nyonya House qui a accueilli plusieurs générations de la même famille du XX au XXIème siècle.
  • L’église Saint Paul et son cimetière qui offre un joli point de vue sur la ville
  • La place « hollandaise » ou « rouge » car de nombreux bâtiments faits pas les hollandais de couleur rouge y sont toujours.
  • Le long des quais du centre ville à la villa Sentosa, vous apprécierez les nombreuses maisons colorées et le street art.

Puisque nous y étions pour le weekend, nous avons également pu profiter du marché de nuit, parfait pour déguster des spécialités locales 🙂

Trois jours à Kuala lumpur

Kuala Lumpur est une très grande ville et elle est très bien desservie ce qui rend son exploration d’autant plus agréable.

En vrac, ce que nous avons fait, mais je pense que vous pouvez consacrer une semaine à Kuala Lumpur tellement il y a de choses à faire:

  • La Canopy Walkway dans le parc Bukit Nanas qui donne un joli point de vue sur la ville.
  • Chinatown ou Petaling street qui nous a plutôt déçus car il n’y a que des marchands de contrefaçon mais pas de marché ou petite échoppe pour déjeuner traditionnel.
  • Central market pour son choix incroyable de souvenirs à ramener.
  • Le Square Melaka et l’incroyable palais du sultan!
  • La grande mosquée que nous n’avons pas trouvé très jolie…
  • Le parc botanique qui est très grand mais on a pas choisi le bon jour pour le faire car il faisait bien trop chaud malheureusement…
  • De nombreux centre commerciaux pour profiter de la climatisation.
  • Le spectacle aquatique des Petronas Towers à la tombée de la nuit: à ne pas manquer, il est vraiment beau!
  • La montée des Petronas Towers: fantastique! (ceux qui connaissent mon amour pour les rooftop et les buildings très hauts souriront). Ce sont les plus hautes tours de Kuala Lumpur et la vue d’en haut vaut la montée.
  • La visite des Batu caves, un incroyable lieu hindouiste dans une grotte immense.

Conseils pour les voyageurs:

  • à Kuala Lumpur, Grab et Uber c’est vraiment bon marché donc c’est souvent moins cher que les transports en commun si vous êtes au moins deux.
  • Pour visiter les Batu Caves, pas besoin de prendre le taxi, un train vous y amène toutes les 20 minutes depuis la gare KL Central et cela prend environ 30 minutes. Vous êtes déposés à l’entrée du site: pratique!

Nos logements:
– a Malacca, nous avions réservé au Victor’s Guesthouse. On avait une grande chambre et il y avait un grand espace commun, plutôt sympa.
– A Kuala Lumpur, nous avions pris un AirBnb (Henrietta sur AirBnb) qui était vraiment super bien placé.

[Malaisie] L’île de Penang et le centre du pays

Même si la Malaisie est boudée par les français (on a surtout croisé des anglais et des américains), ce pays gagne à être connu: entre gastronomie riche (on mange malais, chinois et indien), patrimoine culturel (Penang et Malaca pour ne siter qu’elles), îles paradisiaques et forêt tropicale, il y en a pour tout le monde!

Deux jours à Penang

Nous arrivons en train depuis la Thaïlande à Butterworth. La gare est connectée au port et à la gare routière ce qui est bien pratique! On prend ensuite le ferry pour Penang.

On visite la ville de Georgetown au travers de ces nombreux quartiers: le fort Cornwallis, l’ancien hôtel de ville, les nombreuses anciennes maisons coloniales qui lui valent sa nomination au patrimoine mondial de l’Unesco et son street art qui permet de parcourir la vieille ville de façon ludique.

Le lendemain on prend la direction du grand parc du Bukit Penara pour visiter le fameux temple Kek Lok Si. Il y a un impressionnant Bouddha qui surplombe la ville. On ne peux malheureusement pas monter au sommet qui ne se monte qu’en téléphérique, on continue donc notre chemin jusqu’au nord de l’île qui propose deux randonnées dans son parc naturel: une au bord de l’eau (monkey trail) et une au coeur de la jungle (turtle trail). On emprunte la deuxième qui nous fait decouvrir en 3h aller retour sa jolie jungle. Au bout une jolie plage vous attend avec un sanctuaire pour tortues.

Une journée à Kuala Kangsar

Sur le chemin pour aller aux Cameron Highlands, on s’arrête dans la ville de Kuala Kangsar, l’ancienne capitale royale de l’état de Perak.

On visite:

  • la galerie du sultan Azlan Shah qui nous permet de comprendre sa vie et voir ses nombreuses collections.
  • la mosquée Ubudiah digne des milles et une nuits
  • de loin la demeure actuelle du sultan qui est protégée par d’épais murs…

Deux jours aux Cameron Highlands:

Les Cameron Highlands est un parc naturel qui se situe en altitude, il a été exploité par les britanniques pour la production de thé car le temps y était clément. Effectivement il fait autour de 20 degrés ce qui nous fait beaucoup de bien!
On fait deux treks (les numero 10 et 6) qui nous permettent de profiter de la jungle et de finir avec la visite d’une plantation de thé.

Trois jours dans le Taman Negara

Le Taman Negara est peut être le parc naturel le plus connu en Malaisie, sûrement car c’est une des forêts primaires les plus vieilles au monde.On peut y croiser tigres et  éléphants mais c’est presque impossible de les voir.

On décide de faire deux jours dans la jungle avec un guide car il est déconseillé de le faire sans. Ça change de nos habitudes (nous qui aimons faire par nous même).
Nous commençons ce trek par un pont qui surplombe la canopée, c’est le plus long du monde (avec 530 mètres) et on monte jusqu’à 40 mètres de hauteur! Nous enchaînons par 4h de trek dans la jungle, cela fait peu comparé à d’autres treks qu’on a pu faire mais la difficulté n’est pas la même. Nous devons enjamber de nombreux obstacles et il fait tellement humide que nous perdons tous énormément d’eau. Nous arrivons à notre check point pour la nuit: une gigantesque grotte. Après un solide dîner à base de riz nous ne mettons pas longtemps à nous endormir avec le son agréable bien que bruyant de la jungle. Les lendemain nous repartons pour 3h de trek cette fois ci avec toujours comme difficultés les nombreux obstacles qu’on doit enjamber ou sauter. On a quand même le droit à une petit baignade dans la rivière qui est bien agréable. Nous verrons de nombreux insectes, scorpions, chauves souris et quelques serpents ainsi que des traces d’éléphants et de tigres très difficile à voir à l’œil nu.
Une super expérience qui nous a permis de découvrir la jungle.

Informations pour les voyageurs:

  • Penang, allez à l’office du tourisme qui vous donnera une carte de la ville. Tous les principaux points d’intérêts y sont marqués.
  • Attention dans les Cameron Highlands la randonnée num 11 est fermée.
  • Même si on a adoré notre randonnée dans le Taman Negara, nous avons été très déçu par le niveau d’anglais de notre guide qui avait du mal à comprendre nos questions sur la jungle. Assurez vous du niveau d’anglais du guide avant de réserver quoi que ce soit.

Nos logements:

  • Penang: On loge dans le centre de Georgetown au « The tonight Hotel« , un hôtel que nous n’avons pas beaucoup aimé, très cher pour la qualité des chambres…
  • Kuala Kangsar: the Double Lion Hotel, le seul avantage de cet hôtel est qu’il se situe près de la gare routière, mis à part ça l’hôtel était loin d’être propre…
  • Cameron Highlands: on a dormi au BBInn, un hôtel simple mais propre.
  • Kuala Tahan: On a logé au Abot Guest House, un hôtel sommaire mais efficace.

[Thaïlande] Au coeur d’îles paradisiaques

Notre dernière étape en Thaïlande, c’est la visite des îles du sud. Nous passons presque deux semaines entre l’est et l’ouest de la Thaïlande, ce qui nous permet d’avoir un aperçu des beaux paysages du sud du pays.

Trois jours à Koh Samui

Pour arriver à Koh Samui, vous pouvez soit atterrir de Bangkok directement sur l’île ou sur la terre puis rejoindre l’île en bateau. Il y a aussi la possibilité de prendre le train ou le bus puis le bateau. Autant vous dire que vous pourrez aller sur ces îles quelque soit votre budget ce qui est plutôt sympa!

Koh Samui est une assez grande île (200 km carrés) ou vous pourrez facilement rester une semaine car les activités n’y manquent pas. Attention certaines parties de l’île sont plus touristiques que d’autres (surtout l’est) donc faîtes bien attention avant de réserver votre hébergement (nous étions pour notre part au sud qui était un peu moins touristique).

Nous avons visité l’île à pied et en scooter:
– On a pu voir les formations rocheuses a Lamai beach et Crystal bay
– Faire une randonnée dans la forêt tropicale et admirer les magnifiques cascades
– Voir quelques points de vue de l’île: au nord (les points de vue sont indiqués sur MAPS.ME si besoin) et depuis Big bouddha
– Se promener dans Fisherman’s wharf, un port de pécheurs plus vraiment authentique malheureusement…

On a profité d’une journée en bateau pour voir les îles de Koh Nangyuan et Koh Tao. C’était surtout l’occasion de nager dans les belles eaux turquoises et voir des poissons de toutes les couleurs. Pour les coraux ne vous attendez pas à en voir beaucoup car ils sont pour la plupart morts.

Quelques jours autour de Krabi

Nous avons vraiment préfère les paysages de la côte ouest, les roches s’élevant sur les iles ou dans la mer sont incroyables.

On visite:
l’enclave de Railay qui n’est accessible que par la mer car entouré de roches à escalader. L’endroit est paradisiaque avec ces belles plages au sable fin et les nombreux pains de sucre qui nous entourent. On peut voir de nombreux singes qui se laissent volontiers prendre en photo.
– On visite les alentours en canoë ce qui nous permet de voir ces roches de plus près ainsi que ces nombreuses grottes.
– Visite des îles de Ko Phi Phi: touristiques, certes, mais c’est vraiment magnifique !!! Les paysages sont plus intéressants que les fonds marins qui sont en grande partie détruits. Il y a quand même de nombreux et magnifiques poissons.

On finit notre séjour à Krabi avec un cours de cuisine à la Thaï Charm cooking school (Je vous la recommande, le chef en plus d’être très bien, a beaucoup d’humour!)
Un moment inoubliable surtout en fin de voyage où on peut choisir les plats que l’on va déguster et qu’on a mangé tout au long de notre séjour.

Nos logements:

Nous voyagions en famille donc on est allés dans des hôtels de bien meilleur standing que d’habitude. Je vous les recommande tous, ils étaient vraiment bien.

  • A Koh Samui, on loge au Samui Seabreeze place, un joli hôtel avec une grande piscine à débordement.
  • A Railay, on loge au Railay Bay Resort, un resort exceptionnel qui donne directement sur la plage avec une belle piscine parfaite pour voir le coucher du soleil.
  • A Krabi, on loge au The Nice Hotel, encore une fois un super logement et mention spéciale pour le personnel qui a vraiment répondu à toutes nos questions.

[Thailande] Bangkok et les anciennes capitales royales

On continue notre périple vers le sud (pour lire notre récit de voyage du nord de la Thaïlande vous pouvez cliquer ici). La fin de la saison sèche c’est pas une blague ici, on a eu plusieurs fois des pointes à 45 degrés au milieu de la journée, il faut être courageux pour visiter quand il n’y a pas d’ombre…

Visite de Phitsanulok et Sukhotai

On fait un arrêt rapide dans les deux villes d’une journée et demi pour visiter les principaux points d’intérêt.

A Phitsanulok, on part visiter le temple Wat Yai qui a la réputation d’avoir en son sein le plus beau Bouddha de Thaïlande et même (selon les Thaïlandais) le plus beau du monde. Effectivement il est très beau et le temple également mais ce que nous retenons surtout de cette visite est notre rencontre avec Tonhom, une jeune thaïlandaise de 12 ans qui est guide volontaire. Elle nous a fait faire le tour du temple en nous racontant son histoire et la signification des postures des personnages ainsi que l’agencement des reliques. Puis, elle nous propose de venir manger avec elle. Nous nous retrouvons avec son papa à manger dans un restaurant, et on y goûte, ravis, différent mets qu’elle nous commande. Elle nous avait demandé ce qu’on voulait et on lui avait dit de choisir des mets qui ne sont pas connus des touristes. Je ne pourrais pas vous dire le nom des plats en français mais c’était absolument délicieux avec légumes, citronnelle, noix de coco et coriandre pour base. On a passé un très bon moment et cela nous a permis de comprendre un peu mieux la culture ( et la gastronomie!) thaïlandaise.

A Sukhotai, nous visitons l’incroyable parc historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il est vraiment magnifique avec plusieurs parties à visiter (nord, centre, sud, est et ouest). La plus grande partie se situe au centre avec le très beau temple Wat Mai et le Wat sisawai avec ces trois tours de style Khmer. On visite également le nord avec son gigantesque bouddha assis. On ne visitera pas les autres parties (moins intéressantes et moins bien conservées) à cause de la chaleur ce jour là (45 degrés…).

Dans l’ancienne capitale royale d’Ayuttaya

On arrive à Ayutthaya en train qui se situe à seulement 3h de Phitsanulok. La ville n’est pas très jolie donc on ne prend pas plus le temps de la visiter.

On visite le parc historique de Ayuttaya avec trois principaux temples:
– le Wat Mahatat qui possède une tête de bouddha enchâssée dans un arbre
– Le Wat Langkhadum qui possède trois grandes tours encore en bon état.
– Le bouddha couché revêtu d’une étole couleur or.

On se balade également dans le parc qui est vraiment très beau avec ces nombreux
Lacs artificiels.

On apprécie particulièrement Ayuttaya pour son marché de nuit, la nourriture y est vraiment délicieuse, je vous conseille de vous y arrêter.

Un pas dans la trépidante Bangkok

On arrive dimanche en milieu d’après midi à Bangkok, cela nous permet de visiter le Chatussak market, un gigantesque marché à Bangkok. C’est un marché qui n’a lieu que le week end et je dois dire qu’on a adoré. Les thaïlandais se mélangent car il y en a pour tous les budgets. Vous ne pourrez pas faire le marché en entier car il est immense donc il vous faudra faire des choix. Pour notre part nous avons déambulé parmi les stands de street food (ce qu’on préfère dans les marchés thaïlandais!) puis nous sommes allés voir les animaux. On a vu des chatons, chiots mais également des iguanes et serpents!

Pour ce premier jour (officiel!) à Bangkok on commence par un Marché flottant (Khong Lat Mayom) très couru des thaïlandais, il y a de nombreux stands de nourriture plus délicieux les uns des autres. On fait un tour de bateau d’une heure trente le long des canaux ce qui nous permet de visiter un temple et une ferme aux orchidées. On enchaîne avec la visite de Khao San road, un quartier touristique de Bangkok avec de nombreux néons et un bon moyen de faire des bonnes affaires. On marche ensuite jusqu’au palais royal qu’on ne pourra pas visiter car la dépouille du roi y est toujours et les thaïlandais s’y recueillent. On finit la journée par la visite de Chinatown qui est rempli d’enseignes lumineuses et enfin on traverse Soy Cowboy pour voir cette rue de nuit, un endroit parfait pour un enterrement de vie de garçon!

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

On visite le lendemain Jim thompson house qui est magnifique! Jim Thompson est un américain qui s’est installé dans les années 50 en Thaïlande et il a relancé l’industrie de la soie. Il a fait construire sa maison avec une architecture thaïlandaise typique et possède de nombreux objets d’arts vieux de plusieurs siècles. Il a disparu il y a plus de 40 ans et son neveu a crée sa fondation afin de faire visiter sa maison. On a ensuite fait quelque chose de très asiatique: un café aux chats (nous avons fait Caturday mais il y en a plusieurs à Bangkok) plus pour l’expérience que pour les café servis, je vous recommande c’est vraiment très sympa!
On visite ensuite le temple Gold stuppa qui est situé en hauteur sur une petite colline ce qui nous permet d’avoir une très jolie vue de Bangkok. On finit la journée par un coucher du soleil au Vertigo bar, un des roof top les plus connus de Bangkok et la vue y est incroyable!

Informations pratiques:

  • Je vous conseille vraiment de vous déplacer en train, les paysages sont splendides et les gares vraiment mignonnes (pas les grandes mais les petites où on s’arrête).
  • Pour vous déplacer dans Bangkok, il faut absolument que vous essayez le métro, il est vraiment simple et agréable. Ce n’est sûrement pas la bonne ville pour s’essayer au scooter car il y a beaucoup (trop) de circulation.

Pour nos hébergements:

  • A Phitsanulok on dort à Tonwai modern place, un hôtel simple mais propre.
  • A Ayutthaya on dort à Somjai place que je ne vous recommande pas car le gérant de l’hôtel (qui est le seul à savoir parler anglais) ignore tout bonnement ces clients… Les deux fois où on a voulu poser des questions on a attendu plus de 30 minutes qu’il soit disponible…
  • A Bangkok, on reste à Retroasis qui est super car en plein centre ville avec une piscine 🙂

Cela nous a étonné en… Thaïlande!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Ce mélange entre modernité et tradition est le plus frappant dans ce pays avec ces centres commerciaux dernier cri tout en conservant l’architecture locale.
  • On nous avait dit que c’était le pays du sourire…  mais alors quel sourire! Ouvert et bienveillant, il est fantastique!
  • Le concept des distances est différent en Thaïlande: que ce soit sur la route ou en randonnée, on a été surpris plus d’une fois par les indications de distances… passer de 20 à 22 km restants alors qu’on a fait 10 km entre temps… commencer une randonnée de 2km pour se rendre compte au bout des deux kilomètres que l’on a fait que la moitié…
  • Il y a des passages piétons en Thailande! Par contre… on a pas trop compris à quoi ils servaient vu que les voitures ne s’y arrêtent jamais…
  • Les Thaïlandais sont des professionnels quand il s’agit de nous faire croire qu’ils parlent anglais. Quelques phrases mémorisées et c’est parti!
  • La notion d’épicé en Thaïlande… en fait soit c’est épicé soit c’est pas épicé… mais le un petit peu épicé, ça n’existe pas…
  • La Thaïlande est très touristique. On le savait avant de partir mais on a quand même été agréablement surpris en ce qui concerne les transports. Le revers de la médaille c’est que c’est ultra bétonné et construit dans les endroits les plus touristiques…
  • Les Thaïlandais mangent toute la journée! C’est ce que nous a dit une Thaï: ‘je mange quand j’ai faim, il n’y a pas d’horaire pour manger’. Parfois on les vois commander 5 plats pour deux personnes…

Goûtons du Nuoc-Mam au Vietnam !

Je vous retrouve cette fois ci non pas pour un week end mais pour deux semaines au Vietnam. C’était notre premier voyage loin de l’Europe et c’est peut être pour ça qu’il nous a autant marqué.

Notre circuit:

  • Quelques jours dans la ville d’Hanoi: découverte de la ville d’Hanoi et de ces différents quartiers. Les balades le long des lacs sont paradisiaques.
  • Un trek de deux jours à Sapa au milieu des rizières. Il y avait beaucoup de brouillard donc nous n’avons pas pu en profiter un maximum mais c’était quand même magnifique. Pour nous y rendre nous avions pris un train de nuit depuis Hanoi.
  • Une croisière de deux jours dans la baie d’Halong: ce n’était pas le format qu’on voulait privilégier mais c’était le plus facile sur un timing serré. L’endroit est magnifique mais beaucoup trop touristique. Nous nous y sommes rendu depuis Hanoi avec une agence qui nous y a emmené en voiture.
  • Séjour les pieds dans l’eau sur l’île de Phu quoc: nous avions réservé un bungalow au bord de l’eau et c’était génial… On en a profité pour parcourir l’île en scooter.
  • Découvrir le delta du Mékong à Can tho: nous n’étions la qu’une grosse journée donc nous avons juste eu le temps de faire le marché flottant.
  • Quelques jours dans la ville de Ho chi minh: on est loin du calme d’Hanoi, Ho Chi Minh est une vrai capitale asiatique qui grouille de monde mais qui a quand même su garder ses traditions avec de nombreux temples et parcs à visiter…

Ce qu’on a préféré:

  • Hanoi: la ville est incroyable avec sa végétation dans le vieux Hanoi, les lacs et temples dans toute la ville.
  • L’île de Phu quoc: on a loué pendant trois jours un scooter ce qui nous a permis de faire le tour de l’île. Malheureusement quand on y était il y avait pas mal de constructions: routes, buildings, complexes hotelier… Donc je ne pense pas que cette île restera très longtemps tranquille.
  • Le marché flottant de Can Tho: on s’est levés tôt pour assister à ce marché au petit jour qui se déroule sur des barques, c’était magique!

J’espère que notre itinéraire vous aidera à construire le votre 🙂

Les 10 commandements de la chambre petit budget en asie

  • La douche classique, tu oublieras: aaah les joies de la douche par terre ou encore mieux sous le lavabo ou sur les toilettes. Parce que c’est pratique de prendre sa douche tout en se contorsionnant 🙂
  • L’eau chaude, tu chériras: même quand on vous dit que la douche est chaude, n’ayez jamais confiance et verifiez bien avant de valider la chambre…
  • Le lavabo, tu chercheras car c’est quand même bien rare dans certains endroits…
  • Au dernier étage sans ascenseur. tu iras… car les chambres les moins chères sont souvent au dernier étage…
  • Avec les puces, tu copineras parfois...pour ton plus grand malheur…
  • Sur un matelas dur, tu te coucheras, et oui… En asie, on aime ce genre de matelas
  • La literie tu pleureras: parfois tu n’auras rien sur le lit, ou des couvertures mais pas de drap, ou juste un dessus de lit… quand tu as une couette c’est la fête! (On est bien contents d’avoir pris nos sacs à viande!)
  • Si le wifi marche, heureux tu seras car il peut avoir de sérieux bugs ou une connexion plus que limitée…
  • Un internet dans la chambre (et pas que dans les parties communes) tu apprécieras.
  • La climatisation, inexistante elle sera au prix de la chambre…