[Nouvelle-Zélande] Au coeur du pays entre Taupo et Rotorua

Je vous retrouve aujourd’hui pour un petit week end entre Taupo et Rotorua. Si vous me suivez depuis le début, vous savez que j’y suis déjà allée donc cet article va venir completer pour plus d’idées de visites: On avait pu marcher dans la splendide red wood forest et profiter des bains du polynesian spa .
Cette fois ci le but et de visiter Taupo (que nous n’avions pas eu le temps d’explorer) et un des parcs géothermiques de Rotorua.

Pour ce we on est partis avec l’application mobile de Frogs, l’agence de voyage francaise basée en Nouvelle-Zélande. Cela nous a permis d’en apprendre plus sur Rotorua et Taupo (et en plus c’est en francais!): c’est d’ailleurs ce qu’on a preféré sur l’application ne voyageant pas avec de guide de voyage. Un bon point également pour la carte en hors ligne plutôt pratique pour bouger :). J’aurai aimé néanmoins avoir plus de points de visite mais je suis sûre que l’application s’enrichira avec le temps 🙂

Taupo et son gigantesque lac:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On reserve via bookme un tour pour voir les célèbres gravures maories autour du lac de Taupo visibles seulement depuis un bateau. On réserve auprès de Sail Barbary pour un tour en voilier, un peu plus long mais tellement agréable, on profite du lac, du vent et des histoires maories du capitaine. On s’arrête après ça à l’autre passage obligatoire qui sont les Huka falls, d’impressionnantes cascades à quelques kilomètres de là. Elles ne sont pas impressionnantes par leur hauteur mais par leur débit qui peut remplir 5 piscines olympiques en quelques secondes… les eaux sont d’une couleur bleu glacial.
On s’arrête ensuite à la butcher’s pool, une piscine d’eau chaude qui est maintenue par les collectivités locales. On rencontre un maori (Je ne me rappelle plus de son prénom malheureusement…) qui fait du couchsurfing, il nous explique que c’est son moyen à lui de voyager 🙂

On finit la journée par un tour autour du Blue lake, dont la marche commence par la route mais qui se déroule quasiment ensuite seulement en forêt. On longe le lac et les reflets des arbres sur l’eau sont vraiment magiques.

Rotorua et ces parcs thermiques :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En rentrant à Rotorua on passe par le village Maori de Ohinemutu et on admire les belles demeures sculptées.

Cap pour Wai-o-tapu, lors de notre précédent voyage a Rotorua, nous n’avions pas pu faire de parc géothermique car nous n’avions pas de voiture.
Petite parenthèse sur ces parcs: ils sont chers oui et c’est difficile de choisir mais c’est un super moyen de pouvoir voir différents phénomènes géothermiques qui manquent malheureusement de diversité dans le parc géothermique gratuit de Rotorua 😦
Le parc est plutôt grand et bien entendu nos pool préférées sont la champaign pool et yellow pool qui sont colorées à souhait 🙂 on assiste également a la démonstration du Lady Knox Geyser (non non ce n’est pas naturel, un monsieur vient verser une solution pour créer l’irruption…) qui nous fait penser à Disneyland…
N’oubliez pas d’aller aux ‘mud’ pool en repartant du parc: ces piscines de boue sont assez impressionnantes!

On continue en allant faire une randonnée autour du lac Tarawera. Ce lac est tellement grand qu’il y a différentes portions de randonnées tout autour du lac (il faut 4 ou 6h pour en faire le tour). Mais il faut savoir qu’il y a énormement de lacs dans le coin donc vous n’aurez que l’embarras du choix.

On finit notre journée par les Okere falls, une petite balade qui longe la rivière 🙂

Un peu plus de Nouvelle-Zélande? C’est par ici :

 

Publicités

[Nouvelle-Zélande] L’incroyable parc régional des Waitakere ranges

Si comme nous vous êtes basés à Auckland, les parc régional des Waitakere ranges est une visite obligatoire , d’une part car il est incroyablement beau et ensuite parce qu’il héberge les célèbres plages de l’ouest au sable noir qui scintille. Je vous emmène avec nous pour trois sorties indispensables pour visiter l’essentiel du parc régional.

Découverte des plages de l’ouest

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après avoir déjeuné à Titirangi, la petite ville située dans le parc national, on commence par la plage la plus au sud: Whatipu beach
Cette plage nous impressionne avec ces dunes balayées par le vent… la plage elle-même a un côté très sauvage qui est accentué par le fait qu’on soit les seuls sur la plage..
Cap ensuite sur Piha beach: vous ne pourrez pas aller de l’une à l’autre en longeant le bord de mer, il vous faudra repasser dans la forêt. Une heure après on y est, et là ce n’est plus pareil, plusieurs personnes marchent le long de la plage. Piha beach est la plage la plus connue de Nouvelle-Zélande car elle a servi de lieu de tournage au film ‘le pianiste’. Une petite marche bien balisée nous emmène jusqu’a un joli point de vue qui nous permet d’admirer le lion rock, cette célèbre roche en forme de lion allongé.
Avant de nous rendre à la dernière plage de notre parcours on s’arrête au Tasman lookout, un beau point de vue qui surplombe toutes les plages.
On arrive enfin à Bethells beach ou la rivière Waitakere rencontre la mer, des cabines de sauveteurs le long de la plage me rappelle certaines plages de Californie sauf que là, le sable est noir et il fait très froid! On est en hiver et le vent ne nous fait pas de cadeau. On apprécie néanmoins la beauté encore sauvage de l’endroit.

Randonnée dans la forêt

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette fois ci on veut explorer un peu plus les Waitakere côté forêt.
On fait un premier stop au Arataki visitor center pour se faire conseiller sur les randonnées. Je vous recommande de vous y arrêter. Ils ont construit une platforme en bois qui offre une vue degagée sur la forêt et la mer Tasman: magnifique!

Notre première marche est assez longue mais nous permet de faire une belle balade en forêt: il s’agit de la Montana Heritage Track.

On fait ensuite une autre randonnée: la Mokoroa falls track. Elle fait quelques kilomètres aller-retour et conduit à une cascade comme son nom l’indique.

Muriwai et les colonies de fou de bassant

Cap cette fois ci au nord des Waitakere ranges. On souhaite aller à Muriwai la plage le plus au nord du parc.
On retrouve le sable noir et comme on y est un jour très venteux il y a de nombreux kite surfer. On s’arrête une demi-heure pour les admirer… ils sont impressionnants! Dans les dunes on voit de nombreuses familles qui dévalent les pentes en luge.

On fait la marche jusqu’à la colonie de fous de bassants (Gannet colony en anglais) très connue dans les environs. On est d’ailleurs pas tout seuls, de nombreux spectateurs profitent de la vue. Les fous de bassant s’approchent tout près de nous, c’est le printemps et on les voit s’affairer autour de leur nids.

On finit notre journée par la Te hanga walkway qui se situe un peu plus loin en revenant vers Auckland. Cette marche nous emmène dans le bush jusqu’à déboucher sur l’océan.

D’autres articles sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

[Nouvelle-Zélande] Entre Océan et randonnées à Whangarai

Bienvenue dans le Northland! une région qui nécessite assurément une bonne semaine d’exploration! Comme vous savez en Nouvelle-Zelande les distances sont immenses car on ne peut jamais rouler très vite.

Pour deux jours, on décide de rester autour de Whangarai, la grande ville du Northland. En partant d’Auckland il vous faudra environ deux heures pour rejoindre Whangarai.

Premiere journée: sud de Whangarai et Whangarai Heads

IMG_9046.JPG

En chemin, on s’arrête au Waipu Caves. Pour les fans de Glowhorms c’est l’occasion parfaite d’en voir et en plus c’est gratuit! Pour cela il vous faudra emprunter une route de graviers pendant une demi heure et ensuite l’entrée des caves est devant vous. Equipez_vous de lampes torches et de chaussures qui vont dans l’eau car la marche est de deux kilomètres a l’intérieur. Nous n’avons pas fait la marche (car nous n’avions pas les bonnes chaussures) mais même en avançant de 100 mètres vous assisterez à un splendide spectacle de glowhorms.

On repart ensuite à Whangarai pour un stop courses. Je vous conseille d’ailleurs d’y faire le plein car vous avez tout ce qu’ils vous faut. L’essence y est également peu chère car il y a un port pétrolier tout proche.

Cap ensuite sur les Whangarai falls à 30 min au nord de la ville. Un stop sympa car les cascades sont impressionnantes. On n’y vient pas pour la marche car on en a pour 10 minutes aller-retour.

L’après midi on décide de faire une randonnée dans les Whangarai heads. J’avais regardé sur le site de conservation et ils en listaient quelques unes. N’oubliez pas de checker dans les cafés locaux car  la région du northland vous en indique d’autres possibles sur de petits prospectus très utiles.

Deuxieme journée: Mermaid Pools et Bream Heads Coast

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Apres une nuit a Whangarai, direction les mermaid pools.

Ces piscines naturelles à fond clair donnent des couleurs incroyables. Après une demi heure de voiture on arrive sur le parking (non indiqué sur googlemap ou maps.me mais bien existant je vous rassure) mais malheureusement difficilement accessible a marée haute! Je vous conseille vivement de vérifier l’horaire des marées ici contrairement à nous…
On est pas venus ici pour rien, et on ne peux pas attendre trois heures donc on y va quand même. On enlève nos chaussures par endroits et l’eau ne nous arrive qu’aux genoux donc c’est gérable 🙂
La vue ne nous déçoit pas et la balade en elle-même en partie dans la forêt et sur le bord de mer est vraiment agréable.

On finit notre journée sur la Bream Head coast pour faire une autre balade : on mixe deux balades les Peach cove track et Smugglers Bay loop track.

C’est déjà le retour a Auckland. mais on a hâte de retourner dans le Northland pour en découvrir un peu plus!

Vous voulez en découvrir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

Trois adresses pour manger néo-zélandais à Auckland

Commençons par le fish&chips!
Auckland est assurément une des meilleures villes au monde pour manger du poisson et des fruits de mer et d’ailleurs vous verrez que des restaurants à fish and chips vous en avez BEAUCOUP! Si j’en ai un a vous conseiller c’est le Ocean Seafood Downtown qui se trouve proche de silo parc. Pourquoi ça? Pour deux raisons: la première c’est que vous êtes sur le port donc au plus proche de l’arrivée de poissons et la deuxième c’est que vous êtes juste en dehors du marché au poisson donc le choix est absolument dingue!

La cuisine traditionnelle kiwi 
Manuka est un des restaurants les plus connus de Auckland pour ses menus typiquement kiwi comme on dit ici… des tartes, des potées et toujours une cuisine autour de la mer. J’ai testé la clam chowder: une soupe a la crème et aux fruits de mer avec du vin blanc et des aromates… un délice! Les plats sont copieux donc allez y plutôt le midi et en plus vous pouvez profiter du port de Devonport qui offre une des plus belles vues de Auckland CBD.

Manger de la nouvelle cuisine kiwi 
Crave café c’est un peu le restaurant hypster à la mode avec de beaux tableaux et une jolie mezzanine mais en fait on y croise des amis, familles, des couples car l’endroit est juste parfait pour tout le monde. La carte est petite pour ne proposer que des produits frais et c’est de la ´nouvelle cuisine ´ kiwi. On retrouve des produits locaux cuisinés de manière originale (épices, aromates, associations de saveurs) et présentés joliment. Mention spéciale pour les nombreux gâteaux qui sont tous absolument délicieux!

A savoir avant un premier voyage en Nouvelle -Zélande

  • Nettoyez bien vos chaussures de randonnée et votre matériel de randonnée avant d’arriver sur le sol kiwi. Les amendes peuvent être très lourdes si les autorités jugent que votre matériel comporte de la terre ou des cailloux qui peuvent bouleverser l’ecosystème local…
  • Prendre les compagnies de bus nakedbus et intercity si la conduite vous rend frileux: les prix commencent à 1$ le trajet! Le mieux et de vous inscrire a leur newsletter pour ne pas louper leurs offres.
  • Sinon, ‘hésitez pas a louer une voiture, vous pouvez louer à partir de 20 euros la journée même pour deux jours.
  • Vous comptez visiter ile du nord et ile du sud? Si vous louez un véhicule  il vaut mieux louer deux fois (une fois dans le nord et une fois dans le sud) et relayer les deux îles par avion ou bateau mais en tant que piéton. C’est vraiment moins cher que la traversée de la voiture en ferry…
  • Faire vos courses au pack’n’save: en plus de pratiquer des prix bas, il y a un large choix de fruits et légumes 🙂 sinon vous pouvez toujours aller a new world ou countdown où il y a souvent des promotions.
  • Prenez également des cartes de fidélité dans ces supermarchés car elles vous permettent d’avoir des réductions sur vos courses et souvent sur vos pleins d’essence.
  • Profitez des « information center » pour vous faire indiquer les randonnées, il y en a énormément en NZ et c’est la meilleur façon de découvrir ce pays. Ici, ça s’appelle des I-Sites.
  • Le site de conservation regroupe aussi toutes les randonnées de NZ , les points d’entrée, les parkings, les distances, les dénivelés, la difficulté… c’est super bien fait!
  • Réservez vos excursions sur bookme et Grabone, il y a pas mal de choix et de bonnes remises selon les dates que vous choisissez.
  • Prenez des affaires chaudes: il peux faire très froid même en été! (On a eu de la neige en altitude dans l’île du sud en plein ete!).
  • Bonus pour ceux qui sont là en WHV et que habitent à Auckland: avec un justificatif de domicile, presque tous les musées d’Auckland sont gratuits!

 

Vous voulez en découvrir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici: