Un mois en Australie à petit budget

Ausenchiffre1Ausenchiffre2On se retrouve cette fois ci en Australie où on a passé trente jours. On a fait le même exercice que pour la Nouvelle-Zélande de noter toutes nos dépenses.

On était également partis sur un budget de 60 euros par personne et par jour.

Voici nos astuces pour tenir ( a peu de choses près) ce budget:

  • Tout d’abord, attention nos cinq avions ne font pas partie de ce budget, ils faisaient plus globalement partie de notre budget « avion » pour ces mois de voyage. Je peux quand même vous dire qu’on a pris tous nos billets sur les sites de Jetstar et TigerAir et qu’on a attendu de recevoir le mail de promo pour prendre les billets. De mémoire c’était en octobre pour des billets pour février. On en a eu pour 40 euros en moyenne par billet avec bagage en soute. Pour plus d’astuces pour prendre des billets moins chers, faîtes un tour sur mon article.
  • Notre famille nous a offert les deux jours/ une nuit sur un bateau dans la grande barrière de corail, cela ne fait donc pas partie non plus de ce budget.
  • Pour les trois nuits à Melbourne nous étions hébergés chez des amis.
  • Concernant les logements, on a trouvé globalement que les auberges de jeunesse étaient très chères en Australie. Heureusement on a fait 10 jours en van et la moitié du temps on a dormi dans des campings gratuits. Je vous laisse voir ces campings sur nos itinéraires ici et ici.
  • On a passé trois semaines avec une amie qui était également là pendant la partie « camping car », cela nous a permis de diviser les coûts de la location et de l’essence par trois.
  • Comme d’habitude on a quasiment pas mangé dehors: entre la cuisine du van et les auberges de jeunesse on a eu aucun mal à cuisiner.
  • Pour les trajets vers les aéroports, on a quasiment pris tout le temps de Uber: à trois ou même à deux, c’était moins cher que les navettes aéroport…

Je crois que j’ai fait le tour mais n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires 🙂

Publicités

Vaincre le décalage horaire

IMG_4568

Le décalage horaire… Il peut vous gâcher les premiers jours de vacances… ou pas! Comment s’adapter au mieux pour être en forme dès le début des vacances? Je sais que cet article peut paraître un peu redondant tant il y a d’articles sur le sujet mais je n’ai pas encore trouvé d’article qui donne les astuces en fonction de si vous êtes un bon/mauvais dormeur ou si vous voyagez à l’est ou à l’ouest 😉

Conseils classiques:

  • Je règle ma montre/mon téléphone sur l’heure de ma destination dès l’entrée dans l’avion.
  • Je prend tous les repas de l’avion (même si vous n’avez pas faim) , même si c’est juste pour grignoter car ils sont calculés par rapport à votre pays d’arrivée.
  • Je bois énormément d’eau car l,avion déshydrate énormément et ça joue également sur l’organisme!
  • Si j’arrive en journée, je ne reste surtout pas en intérieur, il faut prendre le soleil (quelque soit la saison), c’est le meilleur moyen pour faire comprendre à votre corps ces nouvelles horaires. Je n’oublie pas de bonnes paires de lunettes de soleil et de l’huile essentielle de menthe poivrée (pour faire face aux potentielles migraines).

Voyage vers l’ouest (probablement aux Amériques si vous êtes européen):

Vous allez probablement prendre un vol le matin et arriver en début/milieu d’après midi (on est d’accord qu’il y a également des vols toute la journée)

  • Dormez dans l’avion si vous arrivez en matinée/début d’après midi car sinon la journée va vous paraître TRES longue… Essayez de ne faire qu’une sieste dans l’avion si vous arrivez en fin d’après-midi…
  • Ne dormez SURTOUT pas l’après midi et passez votre après midi dehors (voir conseil si dessus)
  • Ne vous couchez pas avant 22h30, ça vous évitera (peut être) le réveil à 4h du matin. Évitez donc de vous allonger jusqu’à 22h sinon c’est sûr et certain vous sombrerez dans un sommeil très profond!

Voyage vers l’est (probablement l’Asie si vous êtes européen):

Votre vol va probablement être de nuit. (même si encore une fois il peut y avoir des vols toute la journée).

  • Essayez de dormir la première partie du vol pour être assez fatigués afin de vous endormir plus facilement la première nuit. Si vous voulez vous « empêcher » de dormir, essayez de faire des allers retours dans l’avion toutes les heures pour réveiller votre corps.
  • Restez dehors la première journée (avec les mêmes conseils qu’au dessus)
  • Couchez vous tôt (21h) le soir pour espérer ne pas vous endormir trop tard.

Si vous voyagez la journée, ne dormez surtout pas dans l’avion car vous allez arriver en soirée et vous risquez d’avoir des difficultés à dormir…

[Chine] Découvertes et Casse-tête chinois :)

Après plusieurs voyages un peu partout dans le monde, je peux vous dire que voyager en Chine a certainement été le voyage le plus compliqué que j’ai fait et cela pour plusieurs raisons: personne ne parle anglais, on s’attend à que vous parlez chinois, rien n’est jamais définitif (réservations…)… Je pourrais vous en faire une liste très longue… Malgré ça, c’est un pays d’une richesse culturelle folle et avec des paysages époustouflants. Nous avons choisi de visiter ce pays par nous-même, mais je vous conseille fortement de passer par un voyage organisé si vous voulez éviter les petits problèmes qu’on a eu (rien de grave mais épuisant quand on est là que deux semaines).

On a décidé de faire un peu le parcours que tout le monde fait:

Shanghai en deux jours

Nous atterrissons à Shanghai et commençons avec deux jours sur place afin de s’immerger dans la culture locale:

  • On loge en centre ville et donc posons nos affaires dès que nous arrivons. Nous remarquons tout de suite la pollution, de nos yeux mais également quand nous nous déplaçons, il m’est difficile de parler en même temps que je marche…
  • On visite le quartier du « Bund« , ce gigantesque quartier d’affaire ainsi que people’s square et on monte en haut du World financial center afin d’admirer la ville de nuit.
  • On se balade dans Yu Yuhan garden, qui est très touristique mais c’est néanmoins un joli jardin typique en Chine
  • On visite l’ancien quartier de Shanghai, magnifique pour ces jolies maisons.

Conseils au voyageurs:

  • Il est également facile d’atterrir dans plusieurs villes de Chine car le pays est très bien desservi.
  • Pour relayer l’aéroport au centre ville, rien n’est plus facile que de prendre le train: rapide et confortable. Par contre une fois arrivé au centre je vous conseille vivement de prendre un taxi car il est plutôt difficile de s’orienter.
  • Une fois sur place les métros sont vraiment faciles à utiliser et permettent de relier facilement les différents quartiers de la ville.
  • Nous n’avions pas pu prendre nos billets de train depuis la France (impossible de payer avec notre carte française et les agences de voyage en France refusent de nous prendre seulement des billets de train, il fallait prendre tout le circuit avec eux). Nous avons passé une demi-journée entre gare et agence de voyage locale pour prendre nos billets de train (qui ne nous comprenaient pas où qui nous disait que tout était complet)… Le plus facile en fait c’était d’aller dans un hôtel de luxe qui s’en s’ont occupé en une heure moyennant une petite commission…

Suzhou en une journée

On passe seulement une journée à Suzhou et on en profite pour visiter les jardins de l’humble ambassadeur mais surtout goûter à la spécialité locale: les Dim Sum, il y en a partout dans la ville et ils sont vraiment délicieux.

Conseils au voyageurs:

  • Pour aller à Suzhou le plus simple c’est de prendre le train depuis Shanghai, le soir nous avons repris le train direction Pekin (Beijing en local). Attention, il n’y a pas de consigne à la gare, si vous voulez laisser vos bagages pour la journée, mieux vaut s’adresser à un hôtel.

Pékin sur quatre jours

Pekin est une ville immense et il y a énormément à visiter, partez tôt le matin pour éviter la foule car tous les endroits à visiter ouvrent très tôt. La ville est très polluée donc je vous conseille de prendre des masques que vous jeterez à la fin de chaque journée (achat en pharmacie avant le départ).

  • On visite la Cité interdite: après plusieurs tentatives infructueuses (trop de monde et le lundi c’est fermé…) nous nous sommes décidés à nous lever à 5h du matin afin d’arriver là-bas une heure avant l’ouverture. C’est plutôt pratique car cela vous permet d’être les premiers sur le site et ainsi d’éviter les tours organisés dont les guides parlent au mégaphone… L’endroit est bien entendu splendide et impressionnant, on en apprend beaucoup sur la vie de l’empereur et la signification de chaque pièce.
  • Le palais d’été: une petite pépite méconnue avant d’arriver en Chine, et pourtant… Peut on parler de ces immenses jardins? De ces palais magnifiques? et du bateau en marbre blanc? Il est difficile de faire ça en une journée car c’est très grand et je pense qu’il faut y consacrer plusieurs journées (Je regrette clairement de ne pas y avoir consacré plus de temps).
  • La grande muraille de Chine: un incontournable de la Chine, ce n’est pas tout près de Pekin (au moins 2h de voiture) et on vous fera surement visiter une portion touristique, car oui on parle ici de portion tant la muraille s’est dégradée. Certaines ont été rénovées et permettent de s’y balader en toute sécurité. Nous avions prévu de faire une partie moins touristique (Mutianyu) mais cette dernière étant en travaux nous nous sommes rabattus sur Badaling. C’est bien sur incroyable, en plus en automne les couleurs des paysages aux alentours étaient vraiment magnifiques. On est un peu à Disneyland (car il y a beaucoup de monde) mais c’est quand même très beau. La montée s’effectue en téléphérique et la descente en toboggan ce qui est plutôt cool.

Conseil aux voyageurs:

  • N’hésitez pas à confirmer plusieurs fois vos réservations, vous pourriez avoir la mauvaise surprise comme nous d’avoir votre excursion pour la muraille de chine annulée car la partie qu’on voulait visiter était en travaux. C’est nous qui avons insisté pour faire une autre partie sinon on ne nous la proposait pas d’office (différences culturelles bonjour!).

X’ian en deux jours:

Depuis Pekin, on prend le train pour aller à Xian, je vous conseille de réserver en avance car les trains sont pris d’assaut! Nous n’avons pas pu prendre un train de nuit comme nous le souhaitions et nous avons donc perdu une journée dans le train…

A X’ian on visite l’armée enterrée découverte en 1974. Et en fait c’est un véritable site archéologique que nous visitons, il est immense et il y a toujours des recherches en cours. L’armée est très impressionnante avec une émotion forte qui se dégage de chacun de ces soldats (plus de 6000!) qui arborent tous un visage différent en terre cuite. Le site est assez bien fait avec beaucoup d’explications sur la signification de chacune de ces statues.

Une autre chose à faire à Xi’an est de visiter son immense mosquée… Malheureusement nous n’étions sur place que deux jours et nous n’avons pas pu la visiter.

Yangshuo en deux jours

Depuis Xi’an, nous prenons cette fois ci l’avion direction Yangshuo: cette région regorge de pépites naturelles, c’est également de ce fait (malheureusement) un site très touristique.

A Yangshuo, on vient principalement pour deux choses: ces pains de sucre et ces rizières:

  • Nous faisons un tour en bateau (qui est en fait un radeau en bambou avec un moteur) le long de la rivière Li pour admirer les pains de sucre, le paysage est assurément très poétique!
  • Nous louons un vélo une journée pour nous rendre au Moon Hill Scenic Area, un point de vue qui surplombe les environs.
  • Nous continuons par une journée dans les rizières et pas n’importe lesquelles: les rizières en terrasse de Longji qui sont classées au patrimoine mondiale de l’UNESCO. En plus d’être grandioses, le site permet de se promener sans abîmer la beauté scénique de l’endroit.
  • Yangshuo c’est également une ville qui a une bonne vie nocturne et nous faisons la rencontre, dans un bar, d’un groupe de chinois qui étaient là en voyage professionnel. Nous avons une conversation très intéressante avec l’un d’entre eux qui nous confie la difficulté de vivre en Chine: entre la quasi impossibilité de sortir du pays (très difficile d’avoir un visa), ce que c’est que d’être un enfant unique (car ils le sont tous) et le rythme effréné de leur conditions de travail (pas de week end et très peu de vacances). On est étonnés de leur franchise dans un pays qu’on croyait beaucoup plus fermé.

Conseil aux voyageurs:

  • Avant de réserver une excursion, assurez vous que vous aurez une partie en anglais. Notre excursion dans les rizières n’était quasiment qu’en chinois….

C’est déjà la fin de notre voyage et on retourne à Shanghai en avion pour reprendre un autre avion vers la France. Un voyage étonnant!

D’autres articles sur la Chine:

 

A savoir avant un premier voyage en Nouvelle -Zélande

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Nettoyez bien vos chaussures de randonnée et votre matériel de randonnée avant d’arriver sur le sol kiwi. Les amendes peuvent être très lourdes si les autorités jugent que votre matériel comporte de la terre ou des cailloux qui peuvent bouleverser l’ecosystème local…
  • Prendre les compagnies de bus nakedbus et intercity si la conduite vous rend frileux: les prix commencent à 1$ le trajet! Le mieux et de vous inscrire a leur newsletter pour ne pas louper leurs offres.
  • Sinon, ‘hésitez pas a louer une voiture, vous pouvez louer à partir de 20 euros la journée même pour deux jours.
  • Vous comptez visiter ile du nord et ile du sud? Si vous louez un véhicule  il vaut mieux louer deux fois (une fois dans le nord et une fois dans le sud) et relayer les deux îles par avion ou bateau mais en tant que piéton. C’est vraiment moins cher que la traversée de la voiture en ferry…
  • Faire vos courses au pack’n’save: en plus de pratiquer des prix bas, il y a un large choix de fruits et légumes 🙂 sinon vous pouvez toujours aller a new world ou countdown où il y a souvent des promotions.
  • Prenez également des cartes de fidélité dans ces supermarchés car elles vous permettent d’avoir des réductions sur vos courses et souvent sur vos pleins d’essence.
  • Profitez des « information center » pour vous faire indiquer les randonnées, il y en a énormément en NZ et c’est la meilleur façon de découvrir ce pays. Ici, ça s’appelle des I-Sites.
  • Le site de conservation regroupe aussi toutes les randonnées de NZ , les points d’entrée, les parkings, les distances, les dénivelés, la difficulté… c’est super bien fait!
  • Réservez vos excursions sur bookme et Grabone, il y a pas mal de choix et de bonnes remises selon les dates que vous choisissez.
  • Prenez des affaires chaudes: il peux faire très froid même en été! (On a eu de la neige en altitude dans l’île du sud en plein ete!).
  • Bonus pour ceux qui sont là en WHV et que habitent à Auckland: avec un justificatif de domicile, presque tous les musées d’Auckland sont gratuits!

 

Vous voulez en découvrir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

 

 

Cinq peurs en voyage

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cet article c’est un peu pour toutes les personnes avec qui j’ai parlé de leur peur du voyage car il n’y a aucune raison qui devrait vous empêcher de voyager si vous le souhaitez.

  • Le manque d’argent
    On a énormément de chance de vivre au 21 siècle où les voyages sont vraiment accessibles à tout le monde dans les pays développés. Les vols sont moins chers et l’offre touristique est vraiment géniale. On peut voyager de la manière que l’on souhaite avec le budget qui nous convient.
    Rien n’est plus facile que de budgétiser avec toutes les informations qu’on trouve sur internet. Et deux semaines en Asie sont souvent moins chères qu’une semaine dans le sud de la France. Planifier c’est économiser sur le prix de vos vols quoi qu’il arrive, mais aussi éviter les frais bancaires ou encore réduire le coût de vos activités payantes en cherchant les sites vous permettant d’avoir des remises (bookme en Australie et Nouvelle Zélande par exemple).
  • Ne pas parler la langue étrangère
    Ok, je peux me permettre des vacances à l’étranger mais parler une langue étrangère me terrorise… Vous allez voir qu’on parle tous une langue universelle qui est celui des gestes 🙂 sinon l’option traduction sur votre smartphone c’est plutôt utile (testé et approuvé en Chine). Et puis en dernier recours vous pouvez toujours amener un ami avec vous qui parle la langue 🙂
  • Le vol
    Et oui, l’étranger c’est l’inconnu et comme toute chose qu’on ne connait pas ça peut être effrayant… Il y a très très souvent ce genre de questions sur pas mal de forums. Le risque zéro n’existe pas mais il y a plein de manières de se prémunir contre ça… Un sac fermé (pas a dos si possible en ville), argent et pièce d’identité toujours sur soi, un petit cadenas sur votre valise en voyage (bien sûr on peut toujours le casser mais c’est un bel outil de dissuasion).
  • La perte du passeport
    Ça peut arriver et c’est très embêtant. Alors n’attendez pas que ça arrive pour prendre les précautions suivantes: photocopie ailleurs dans le sac et aussi scanner en ligne (je vous le conseillais ici ). Cela vous permettra d’aller beaucoup plus vite pour le refaire. Sachant que les ambassades ont la possibilité de refaire un document au moins temporaire en 48h.
  • Etre malade
    Si c’est quelque chose qui vous angoisse vraiment vous pouvez aller dans des pays développés et lister avant les hôpitaux des endroits où vous passez sinon rien n’est insurmontable. Une bonne trousse de médicaments et tout se passera bien.

 

Un mois en Nouvelle-Zélande à petit budget

NZenchiffre1NZenchiffre2C’est une question qui revient souvent sur internet quand on voyage: combien ça va me coûter? Comme vous, on est allés lire des articles de blog, on a erré dans les forums du guide du routard et on a décidé que notre budget serait de 60€ par tête par jour pour la Nouvelle Zélande. On a fait l’exercice pour vous (et pour nous 😉 ) de noter toutes nos dépenses. Je précise que ce budget ne prend pas en compte notre aller-retour depuis la France.

Si vous avez des questions ou voulez plus de détails n’hésitez pas à laisser des commentaires car j’avais noté toutes nos dépenses 🙂

Au final, on est arrivé à 60,5 € par jour, plutôt pas mal après un mois de voyage mais pour cela on s’est organisé et on a fait quelques concessions:

  • L’île du nord en bus et non en voiture, en plus on a réussi à avoir quelques billets à 1€ grâce à des réductions avec Manabus.
  • L’île du sud en voiture et non en van: les prix de la location de van étaient beaucoup trop chers.
  • Faire une boucle en location de voiture depuis Christchurch en prenant l’avion de Wellington (cela revenait moins cher que de prendre le ferry et rendre la voiture à un autre endroit).
  • Pas de restaurant, seulement une ou deux pizza.
  • La majorité de nos courses au Pack’n’save et ensuite dans des countdown/newworld: on regardait en avance car il peut arriver qu’il n’y ait pas de grands supermarchés dans certaines regions et les courses à l’epicerie du coin peuvent vite devenir très chères.
  • Seulement 3 activités « payantes »: Le polynesian spa à Rotorua (Article de l’île du nord ici), les piscines d’eau chaude à Twizel (ici) et le canoé dans le parc de Nelson (ici).

On aurait sûrement encore plus économisé si on avait voyagé hors saison (on a fait notre voyage en janvier). J’espère que ces astuces vous aideront 🙂

Si vous voulez comparer d’autres types de budget pour la Nouvelle-Zelande, je vous recommande les articles suivants: Nathglobetrotteuse, visas-vies, verynztrip et  playingtheworld.

Vous voulez en découvrir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

Préparer son voyage: bénéficier des bons plans

Comme je l’avais dit dans mes précédents articles, il est primordial de s’inscrire à des newsletters afin d’économiser sur le prix de vos billets d’avion, bus et transports en général…

Si il n’y a qu’une seule newsletter à recevoir, c’est celle là! Voyages pirate n’est ni une agence de voyage, ni un comparateur voyage mais une équipe qui cherche les meilleurs deal (et souvent erreurs de prix) autour du voyage. Ils les postent ensuite sur le site donc il vaut mieux être rapide pour en bénéficier.

C’est grâce à ce site qu’on a pu acheter des billets à 1 euro en bus pour la Nouvelle Zélande 😉

  • Les compagnies aérienne low cost

Nous nous étions inscrits à plusieurs newletters comprenant des compagnies classiques et des compagnies low cost. Aurant vous dire que même avec des promotions, les companies classiques n’étaient toujours pas au prix des low costs.

De mon point de vue, il suffit donc de s’inscrire uniquement aux newsletters des compagnies low cost.

Pour l’océanie et l’asie : Jetstar, Tigerair et AirAsia. Attention je n’ai mis que les compagnies qui étaient le plus intéressantes en terme de nombre de destinations, il existe en effet beaucoup plus de compagnies low cost qui ne desservent souvent qu’un seul pays…

  • Les blogueurs voyage:

Rendez vous ici pour voir un article sur mes bloggeurs préférés.

La majorité de vos questions trouveront une réponse sur ces blogs car on se pose TOUS les mêmes questions.

J’indiquerai juste une précision qui concerne les réductions pour les vols intercontinentaux, les frais bancaires, les assurances… Il vaut mieux regarder les bloggeurs de votre continent car les offres et les réductions ne s’appliquent malheureusement pas partout comme vous pouvez vous en douter.